Carla Bruni, maman louve pour Aurélien et Giulia

Carla Bruni, maman louve pour Aurélien et Giulia
Carla Bruni lors du défilé Chanel pour la collection automne-hiver 2018/2019 au Grand Palais à Paris, le 6 mars 2018.

Marc-Emmanuel Adjou

Dans un témoignage extrait de l'ouvrage "À la vie à la mort" de Catherine Ceylac, l'ex-première dame s'affirme comme une véritable mère protectrice.

Ou comment résonner avec l'actualité. Alors que son fils, Aurélien Enthoven, né de son union avec le philosophe Raphaël Enthoven était l'objet de nombreuses insultes antisémites ce début de semaine, voilà que ressort un discours de Carla Bruni dans lequel l'ex-mannequin se révèle maman louve, gardienne et protectrice de ses enfants.

"Si on touche à un cheveu de mes gosses, je le tue moi-même"

Ces propos sont tirés du livre "À la vie à la mort" de Catherine Ceylac, paru aux éditions Flammarion le 14 mars, dans lequel l'animatrice de France Télévisions a interviewé de nombreuses personnalités pour recueillir leurs avis sur des thèmes sociétaux comme la peine de mort. Interrogée sur ce dernier, la maman d'Aurélien et Giulia affirme : "Évidemment qu'on voudrait voir mourir les assassins d'enfants. Mais enfin on ne peut pas... Non, on ne peut pas", tout en prenant le parti de sa descendance : "Si on touche à un cheveu de mes gosses, je le tue moi-même. Là, je suis favorable."

Pour exemple, la matriarche, qui a défilé pour les plus grands couturiers n'a pas hésité une seconde à prendre la défense de son fils devant le déferlement de haine qu'il a subi, dans un post Instagram publié le 13 mars : "Si fière de mon fils Aurélien Enthoven (...) Fière de son combat contre l'ignorance, les idées reçues, le racisme et la bêtise." Une maman louve, certes, mais une maman comblée.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU