Catherine Frot : l'actrice césarisée "paie énormément d'impôts"

Chargement en cours
Catherine Frot a été récompensée César de la meilleure actrice, le 26 février 2016 à Paris.
Catherine Frot a été récompensée César de la meilleure actrice, le 26 février 2016 à Paris.
1/2
© Abaca, Gouhier-Guibbaud-Wyters
A lire aussi

Fabien Gallet

En amont de la 41e cérémonie des César, qui s'est déroulée vendredi 26 février 2016, le journal Le Parisien dévoilait son classement des 15 acteurs les mieux payés du cinéma français. Parmi eux, une certaine Catherine Frot, qui a été sacrée meilleure actrice au cours de la soirée. Invitée sur Europe 1 pour évoquer sa magnifique victoire, cette dernière en a profité pour commenter sa 9e place dans ce top 15 et n'a pas eu d'autre choix que d'évoquer le sujet parfois épineux qu'est l'argent.

D'après Le Parisien, Catherine Frot aurait été payée entre 700 000 et un million d'euros pour son rôle dans Marguerite, film grâce auquel elle a été récompensée par l'Académie des arts et techniques du cinéma. Avec un tel pécule, elle se hisse ainsi à la neuvième place du classement élaboré par le journal, derrière Sandrine Kiberlain mais aussi plus étonnant, devant Christian Clavier et Vincent Cassel. Pourtant, gagner autant d'argent n'a pas que des avantages à en croire l'actrice. "Ça crée de l'em­bar­ras, la presse s'en empare souvent. Ça, c'est le côté pénible...", a-t-elle confié au micro de Maxime Switek avant d'ajouter : "Surtout que je paie énormément d'impôts. A un moment donné, ce n'est pas le truc le plus passionnant. Il n'y a pas fierté à ça."

Catherine Frot ne cache donc pas le fait de bien gagner sa vie et n'hésite pas à en parler sans langue de bois : "Je demande de l'argent pour vivre. J'en demande plus que certains autres, bien entendu, parce que je sais que j'en rapporte. Il y a un échange qui est naturel", s'est-elle défendue. Elle précise également avoir un "un agent qui décide de tout ça". "Mais ce n'est pas ce qui me passionne dans mon métier. Je ne joue pas en bourse personnellement, je ne fais pas fructifier l'argent. Je ne sais pas le faire et je n'en ai pas envie", a tenu à nuancer celle qui était "sûre" de décrocher le César de la meilleure actrice. Et d'ajouter, aussi surprenant que cela puisse paraître : "Si je pouvais faire les mêmes films sans en gagner, je l'au­rais fait". Une déclaration qui ne manquera pas d'être prise au pied de la lettre.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU