Cécile de Ménibus : "Je me suis vue mourir"

Cécile de Ménibus : "Je me suis vue mourir"
Cécile de Ménibus se confie.

Roxane Centola

Actuellement sur la scène du Théâtre des Variétés où elle joue dans Le Bouffon du président, Cécile de Ménibus s'est livrée dans les colonnes de Paris Match sur l'un des moments les plus traumatisants de sa vie. Avant de se reconvertir en comédienne au théâtre, Cécile de Ménibus était surtout connue pour être l'une des acolytes de Cauet, dans plusieurs de ses émissions. Un rôle qui a permis à la jeune femme de pousser ses limites, notamment par plusieurs sketchs et gages réalisés pour l'émission La Cauetidienne. À l'occasion d'une interview pour le célèbre hebdomadaire français, elle est revenue sur une anecdote étonnante, qui l'a bouleversée.

Recouverte de feux d'artifices pour les besoin d'un défi, Cécile de Ménibus se retrouve dans une position telle, qu'elle pense mourir. Elle raconte : "L'idée m'effraie, mais j'aime la prise de risque". Elle poursuit : "Les flammes m'enveloppent. La chaleur est suffocante. Dans le micro, je hurle que je suis en train d'étouffer. Ma vue est brouillée par la fumée. J'entends Cauet répéter "Oh là là !". En pleine crise d'angoisse, Cécile de Ménibus est terrorisée, entourée par les flammes : "Personne ne vient à mon secours. Et pour cause, pour l'artificier, ce signal signifie que tout va bien ! Les secondes me semblent durer des heures. J'essaie de me dégager mais je suis ligotée et je pense brûler vive".

Un moment fort, qui a beaucoup perturbé l'animatrice et qui restera gravé dans sa mémoire. Elle explique : "La déflagration me fait décoller. Autour de moi, je vois une boule de feu. C'est la dernière image de l'émission (...) De retour dans ma loge, je fonds en larmes, je me suis vue mourir". Heureusement, Cécile de Ménibus a pu mettre toute cette histoire derrière elle, et se concentrer sur de nouveaux projets fructueux (l'émission La Cauetidienne avait en effet rapidement été déprogrammée...).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU