Ces stars qui ont succombé à la moustache

Ces stars qui ont succombé à la moustache
Brad Pitt à la première du film "Fury" à l'Hôtel des Invalides à Paris, le 18 octobre 2014.

Hélène Demarly

À l'occasion de Movember, cet événement qui a lieu chaque novembre et qui permet de récolter des fonds pour la santé des hommes, retour sur les célébrités qui ont adopté la moustache avec succès.

Attribut préféré dans les années 1960 à 1980 chez des stars comme Freddie Mercury ou Tom Selleck, qui en avaient fait leur marque de fabrique, la moustache, devenue ringarde, a pourtant su se refaire une place de choix chez les célébrités. Parmi elles, Brad Pitt, ambassadeur dès 2008, lorsqu'il avait dû se la laisser pousser pour son rôle dans "Inglorious Basterds". Il l'avait adoptée de nouveau en 2014 et avait même déclaré : "Les moustaches ne sont pas assez respectées, il faut que ça change." Autre beau gosse d'Hollywood a l'avoir osée dès la fin des années 2000 : l'audacieux Ryan Gosling. Il la porte fine, en brosse ou encore à la gauloise.

Les Français aussi ont cédé

Dans l'Hexagone, Jean Dujardin l'a fièrement arborée à l'époque de "The Artist" en 2011 puis, de façon beaucoup plus touffue cette fois, lors du tournoi de Roland-Garros en juin 2017. Laurent Lafitte, lui aussi, s'est un temps laissé tenter. Quant à Patrick Chesnais ou Gérard Jugnot, ils l'ont portée ou la portent encore.

Mais le plus bel ambassadeur de la moustache reste sans conteste Jean Rochefort ! Celui-ci ne l'avait rasée qu'une seule fois depuis ses 40 ans. Au Progrès en 2013, il avait confié : "Sans mous­tache, j'ai l'air de ce que je suis, une vraie salo­pe­rie, un faux-derche sans lèvres. Je n'inspire pas confiance."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.