Charlotte de Turckheim a été "très amoureuse" de Jean-Christophe Cambadélis

Charlotte de Turckheim a été "très amoureuse" de Jean-Christophe Cambadélis

Charlotte de Turckheim au Festival de la Fiction TV de la Rochelle, le 16 septembre 2017.

A lire aussi

Hélène Demarly

Invitée sur Europe 1 dimanche 29 octobre 2017, la comédienne de 62 ans a raconté son histoire d'amour passée avec l'ancien secrétaire du Parti socialiste.

"J'étais très amoureuse de lui, j'ai adoré cet homme-là", a confié Charlotte de Turckheim au micro de Philippe Vandel sur Europe 1, évoquant son amour de jeunesse, l'homme politique Jean-Christophe Cambadélis.

C'était au début des années 1970, elle avait 15 ans, lui 19. Ils se sont rencontrés alors qu'il campait dans le jardin des parents de l'actrice, en Provence. Elle assure : "C'était plus qu'une bombasse, c'était l'un des plus beaux mecs que j'ai jamais vus de ma vie. C'était une bombe. Mais ça se voit encore je trouve. Il a un peu vieilli, un peu grossi, mais on voit quand même que ça a été un très très bel homme. Ce n'est pas que ça a été un très bel homme, ça a été une bombe."

Il l'a quitté dans un RER

"Un trotskiste, dans le 16e, je n'en avais jamais vu ! On n'avait jamais vu ça avenue Victor Hugo !", s'amusait-elle dans une autre interview en 2014, toujours chez Europe 1. Mais les différences finiront par séparer l'aristocrate, fille du baron de Turckheim, et le jeune militant d'extrême gauche.

Il l'a quitte alors qu'ils se trouvent dans un RER. "Il allait à une réunion trotskiste de je ne sais plus où. Et au dernier moment il s'est dit - il était très trotskiste à l'époque - que ce n'était pas possible d'emmener une fille qui s'appelait Anne-Charlotte de Turckheim", raconte-t-elle, avant de conclure qu'il l'avait larguée "comme une mer**".

 
145 commentaires - Charlotte de Turckheim a été "très amoureuse" de Jean-Christophe Cambadélis
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]