Charlotte Gainsbourg n'a jamais vidé le frigo de son père

Charlotte Gainsbourg n'a jamais vidé le frigo de son père
Charlotte Gainsbourg à la projection du film "La Promesse de l'Aube", lors du 26e Festival du film de Sarlat, le 14 novembre 2017.

Marc-Emmanuel Adjou

Plus de 25 ans après son décès, l'ombre de Serge Gainsbourg plane encore sur son appartement situé rue de Verneuil à Paris : sa fille Charlotte n'y a absolument rien touché, pas même le réfrigérateur.

Elle sort aujourd'hui, vendredi 17 novembre 2017, son nouvel opus, "Rest". Un album aux couleurs pop-rock, dans lequel elle aborde des thèmes personnels comme le décès tragique de sa soeur Kate, et pour lequel elle a fait appel à des pointures comme Beck ou Jarvis Cocker. En pleine tournée promotionnelle, Charlotte Gainsbourg a fait un crochet sur le plateau de Quotidien la veille, afin de parler de son disque.

Douce mélancolie

Entre deux questions, Yann Barthès lui a demandé ce qu'il advenait de l'ancienne demeure de son père. "C'est moi qui l'ai rachetée, donc la maison m'appartient mais elle ne m'appartiendra jamais : c'est chez lui. J'en ai rien fait", a-t-elle répondu, avant de poursuivre : "J'y ai tourné un clip, et c'est très réconfortant. Quand j'y retourne, le temps s'arrête."

C'est ainsi que l'on apprend également que l'appartement de Serge Gainsbourg n'a pas changé depuis sa mort et que même le frigo n'a pas bougé. Sa fille explique : "C'est très poussiéreux aujourd'hui, parce que 26 ans, bientôt 27, sont passés, mais c'est comme s'il allait débarquer (...) Ça n'a pas changé. J'ai rien osé toucher. Donc dans le frigo des choses ont éclaté, les conserves, je ne pensais pas que ça ne se gardait pas. Ça explose. Mais voilà, c'était important pour moi." Une façon comme une autre de faire son deuil.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU