Christine Bravo : n'ayant plus d'économies elle va "devoir changer de vie"

Christine Bravo : n'ayant plus d'économies elle va "devoir changer de vie"
Christine Bravo assiste à la conférence de presse du groupe NRJ à Paris, le 28 juin 2017.

Fabien Gallet

Interrogée par Télé-Loisirs avant la diffusion prochaine d'un documentaire baptisé "La télé de Bravo", l'animatrice s'est confiée sur son rapport à l'argent.

Le 16 février 2018, C8 proposera à ses téléspectateurs de revoir les débuts de l'une des animatrices les plus marquantes du PAF : Christine Bravo. La journaliste de 61 ans compte aujourd'hui trente ans de carrière et peut se permettre de choisir seulement ce qui lui plaît. "Si Chérie 25 commande une nouvelle saison de Sous les jupons de l'histoire, je continuerai", a-t-elle confié début février à Télé-Loisirs avant de préciser : "J'ai arrêté Les Grosses Têtes de RTL, non pas parce que j'étais fâchée avec Laurent Ruquier, mais pour faire un tour du monde de cinq mois, que je viens de boucler."

"Je vis avec le peu d'argent qu'il me reste"

Un voyage qui n'a pas été sans conséquence sur le porte-monnaie de celle qui s'est taillée une réputation en animant des émissions telles que Frou-Frou et Union Libre sur France 2. "Ayant épuisé mes économies, je vais devoir changer de vie, une fois encore", a-t-elle ajouté avant de jouer la carte du suspens : "Vous découvrirez bientôt ma prochaine activité... qui n'a rien à voir avec la télé !"

Aujourd'hui, Christine Bravo dresse le bilan de ce que lui a apporté sa carrière, notamment financièrement : "J'ai très bien gagné ma vie à la télé, mais l'argent ne m'intéressait pas. J'ai préféré m'amuser, plutôt que de devenir animatrice-productrice." Et d'assurer : "J'assume néanmoins vouloir être aujourd'hui rémunérée quand je participe à une émission." Il faut dire que cette dernière désespère un peu de ne pas voir se multiplier les propositions d'émissions. "On me propose dix fois par jour de participer à une émission comme invitée, mais sans jamais m'en proposer aucune ! Quel paradoxe ! Pour le reste, je vis avec le peu d'argent qu'il me reste", a-t-elle conclu.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
42 commentaires - Christine Bravo : n'ayant plus d'économies elle va "devoir changer de vie"
  • avatar
    tyentoraduboutdun -

    les sucettes sont environ a 30 euros ,
    a raison de 300 cent par jour , tu pourrais vite retrouver ton salaire antérieur ?

  • avatar
    loucantalou -

    Si un jour on met les bécasses sur orbite,elle ne retrouvera jamais le plancher des vaches.

  • avatar
    patarin -

    Juste un mot, quand on est responsable,on anticipe

    Elle a gagné très bien sa vie pendant 30 ans elle aurait pu econfiserie

    A quand un BravoC... (juste pour la censure ) ?

  • avatar
    RM21 -

    Sniff , qu'est ce que cela me fait de la peine!!!!
    Elle nous prend pour des jambons la gourdasse du PAF ???
    Alors hier elle était violée 3 fois aujourd'hui elle n'a plus de tunes, vivement demain !!!!

  • avatar
    mecbeaumont63 -

    Elle a raison, elle ne se plaint pas, elle profite de la vie et c'est bien, elle dépense tout. on n'a jamais vu un coffre fort suivre un corbillard

    avatar
    patarin -

    C'est, vous qui allez lui payer sa retraite?