Christine Bravo : une maigre retraite à cause de Thierry Ardisson ?

Christine Bravo : une maigre retraite à cause de Thierry Ardisson ?
Christine Bravo à la conférence de rentrée du groupe NRJ au Musée du Quai Branly à Paris, le 14 septembre 2016.

Hélène Demarly

L'animatrice de 61 ans était, samedi 10 février 2018, l'invitée de l'émission Salut les Terriens sur C8. Elle a notamment évoqué le montant de sa future retraite, qui s'annonce plutôt maigre, après des années payées "en cash".

En pleine promotion de son documentaire "La télé de Bravo" (diffusé sur C8 le 16 février), l'ancienne star du PAF des années 1990 s'est rendue sur le plateau de Salut les Terriens et a dévoilé le montant de sa future retraite. "J'ai demandé combien j'al­lais gagner : 1 000 euros par mois ! Je ne peux même pas payer les croquettes de mon chat parce que j'achète des croquettes de marque", a commencé Christine Bravo avec humour. "1 000 euros par mois, je sais très bien qu'il y a des gens qui vivent avec ça par mois, mais vous allez pas me dire qu'ils vivent bien", a-t-elle poursuivi avant de préciser : "Alors que j'ai travaillé toute ma vie !"

Des années de travail au noir

L'animatrice et productrice s'est alors lancée dans une explication, adressant à Thierry Ardisson (coproducteur de son émission Frou-Frou) : "Vous m'avez payée quand même en cash et au noir pendant pas mal d'années." Ce à quoi l'homme en noir a répondu : "Il y a prescription c'était en 1992-1993." Son acolyte Laurent Baffie, lui, s'est moqué : "Un petit contrôle s'impose."

Thierry Ardisson a tenu à apporter une mise au point le lendemain de la diffusion de cette séquence, par le biais du HuffPost : "Elle était coproductrice à 50% et disons qu'on lui remboursait généreusement ses frais. Elle s'est ensuite acheté un appartement. Je n'ai aucune responsabilité dans ses problèmes financiers."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU