Christophe Dechavanne au coeur de la polémique du burkini

Chargement en cours
Christophe Dechavanne assiste à l'avant-première du film "The Revenant" à Paris, le 18 janvier 2016.
Christophe Dechavanne assiste à l'avant-première du film "The Revenant" à Paris, le 18 janvier 2016.
1/2
© BestImage, Coadic Guirec
A lire aussi

Fabien Gallet

Alors que la polémique liée à l'interdiction du burkini sur les plages françaises fait rage, dans les rangs des politiques comme sur les réseaux sociaux, les stars aussi prennent position. C'est le cas de Christophe Dechavanne qui, sur Twitter, y est allé de son petit commentaire.

Impossible d'échapper à la polémique sur l'interdiction du burkini sur les plages françaises. Il faut dire que certaines photos ont marqué, notamment celles dévoilées par le Daily Mail le 23 août dernier, sur lesquelles on aperçoit une femme vêtue d'un voile, entourée de quatre policiers à Nice. L'affaire a pris une telle ampleur qu'aujourd'hui, jeudi 25 août 2016, le Conseil d'État, saisi par la Ligue des droits de l'homme, doit se pencher sur la légalité des arrêtés qui fleurissent depuis quelques jours dans une trentaine de communes françaises.

Christophe Dechavanne s'interroge

Un sujet d'actualité qui a visiblement intéressé Christophe Dechavanne. Sur Twitter, l'animateur télé a posté une série de tweets qui ont retenu l'attention des internautes, dans la soirée du mercredi 24 août. "Est-ce que le #burkini reflète une radicalisation ? Ou sont-elles victimes ?", s'est-il demandé avant de poursuivre : "J'ai l'impression, mais je peux me tromper, que les femmes qui mettent un burkini choisissent. Leur religion est 'raide' mais elles choisissent". Deux messages retranscrits par le site Non Stop People que l'ancien présentateur de La Roue de la fortune a finalement supprimé.

Dans un dernier tweet toujours présent sur son compte, ce dernier a déclaré : "Je veux dire, j'en ai rencontré... Trop sympas ces femmes. Et rigolotes. Les yeux rieurs. Pas besoin de voir le reste". La star du PAF a même joué la carte de l'humour en postant une photo tirée du film "Le Gendarme de Saint-Tropez" avec un Louis de Funès surpris. Des propos qui n'ont pas forcément plu au vu des réponses de certains internautes. Christophe Dechavanne a donc pris soin de préciser, toujours sur Twitter : "Je ne suis ni pour, ni contre... Bien au contraire !"

Les personnalités réagissent en masse

L'animateur n'est pas le seul à avoir donné son point de vue sur le sujet. Ainsi, dans une récente interview accordée au JDD, Isabelle Adjani a fait savoir qu'elle trouvait "la polémique sur le burkini ridicule et dangereuse". "Je suis toujours mal à l'aise quand on veut imposer la liberté à coups d'interdits", confiait-elle tandis que de son côté, la femme d'Omar Sy, Hélène, a prôné la tolérance. "Sur Twitter, tu évoques des actions au profit des enfants malades (tout) le monde s'en fout, (mais) si tu parles Burkini alors la ! Ça s'excite !", a-t-elle déploré sur le réseau social.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU