Christophe Dechavanne est fier d'avoir élevé sa fille "tout seul"

Chargement en cours
Christophe Dechavanne lors de l'avant-première du film "The Revenant" à Paris, le 18 janvier 2016.
Christophe Dechavanne lors de l'avant-première du film "The Revenant" à Paris, le 18 janvier 2016.
1/2
© BestImage, Coadic Guirec

Fabien Gallet

Invité à se confier dans 50mn Inside sur TF1, Christophe Dechavanne a librement évoqué sa famille et plus particulièrement sa vie de père célibataire. L'animateur n'a pas caché sa fierté, lui qui a élevé sa fille cadette, Ninon, seul.

Figure emblématique du PAF, Christophe Dechavanne reste discret lorsqu'il s'agit de sa vie privée. Néanmoins, pour les besoins de l'émission 50min Inside diffusée samedi 14 janvier 2017, l'animateur a accepté de répondre aux questions de Sandrine Quétier. À cette occasion, ce dernier est revenu sur cinq dates marquantes de sa vie.

Parmi elles, celui qui sera prochainement à la tête d'un nouveau jeu, The Wall, selon les informations de La Médiasphère de LCI, a notamment cité l'apogée de son programme phare, Ciel mon mardi !, théâtre d'une bagarre générale en février 1990. Le parrain de l'opération "Sortez couverts" est également revenu sur une date clé concernant sa vie de famille : le mariage de sa fille aînée, Pauline, le 30 août 2014. Une cérémonie à laquelle Christophe Dechavanne a bien failli ne pas assister. "Je suis arrivé en retard à la mairie", a-t-il précisé.

Ninon, "une fille formidable" aux yeux de son papa

"Père complice et protecteur", selon 50min Inside, l'animateur, qui s'est récemment lancé dans la production du spectacle Âge tendre, la tournée des idoles, est très proche de ses trois enfants et plus encore de sa fille cadette, Ninon. À 58 ans, Christophe Dechavanne est d'ailleurs fier de préciser qu'il est pour beaucoup dans l'éducation de cette dernière. "Elle est top, c'est une fille formidable. Elle a quand même des trucs à régler pas facile car je l'ai éduquée seul depuis l'âge de 8 ans", a-t-il assuré.

Effectivement, le trublion du PAF joue les pères célibataire depuis 10 ans. "Sa maman n'est pas morte mais elle la voit assez peu", a-t-il précisé avant d'ajouter : "C'est leur problème maintenant, elle est adulte quasiment, en tout cas elle est majeure." Malgré quelques craintes dont il parlait en 2013 dans les pages du magazine Gala - "J'ai entendu il y a quelques jours à la radio de la bouche d'un psy que les enfants élevés par un seul parent pouvaient rencontrer la difficulté d'ai­­mer quelqu'un d'autre une fois adulte, à cause du 'tant d'amour éprouvé l'un pour l'autre', confiait-il" - l'ancien compère de Patrice Carmouze semble comblé.

Cette vie de papa solitaire, Christophe Dechavanne n'aurait sûrement pas pu l'assumer de la même manière s'il avait réalisé son rêve de jeunesse. En effet, ce dernier souhaitait monter un petit business dans l'hôtellerie sur le continent africain, et comptait devenir steward pour voyager gratuitement, ce qu'il a récemment révélé sur RTL. Mais n'ayant pas la taille requise, l'animateur a été contraint de choisir une autre voie... qui lui a tout autant réussi.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
71 commentaires - Christophe Dechavanne est fier d'avoir élevé sa fille "tout seul"
  • avatar
    pyrenees -

    Il y a des centaines de millier de père qui ont élevé leur fille seul sans pour cela en faire tout un plat. C'est une chose tout à fait normale, c'est l'inverse qui serait anormal monsieur.

  • avatar
    louisia -

    c'est formidable et c'est émouvant. Bravo Christophe !

    avatar
    jujuplessis -

    pleurez ho la le pauvre

  • avatar
    LIER -

    la misère est hélas coutumière, m. Dechavanne, indignez-vous pour ceux qui ne peuvent vivre dignement voire se chauffer tout en travaillant. Et ils sont nombreux.
    Revenus moyens, on me prélève 1/5 ème de ma retraite et je dois aider les miens qui ont des revenus de misère. La grande détresse, ne pouvoir faire fasse en aidant les siens, le manque de fric pour vivre, pour se soigner; C'est çà la France de droite comme de la gauche.

    avatar
    jujuplessis -

    je suis d'accord cela ne nous regarde en rien continuer à critiquer les autres

    avatar
    jujuplessis -

    je suis d'accord cela ne nous regarde en rien continuer à critiquer les autres

  • avatar
    manie -

    Que de jalousie dans de nombreux commentaires! J'ai lu l'article et M.Dechavanne ne semble ni se plaindre ni se vanter de quoi que ce soit mais répond à une question posée par une journaliste. Son argent n'a rien à voir avec cela même si ça aide. Il s'inquiète du fait que sa fille ait pu souffrir de l'absence de sa mère. Quel rapport avec ses revenus?

  • avatar
    FRFRMARL -

    OUFFFFFFFFFFFF IL A MON AGE LE DECHAVANNE SAUF
    QUE MOI MA FILLE JE L'AI ELEVE AVEC 1000 EUROS PAR MOIS
    ET ELLE A BIEN REUSSIE VOIR PEUT ETRE MIEUX QUE LA SIENNE
    ALORS CES ARTICLES SUR LES MEDIAS ONT SANS BAS LES COUILLES

    avatar
    Zavatouch -

    tu n'en sais rien alors ferme là..