Claude François : la malédiction de son appartement parisien

Claude François : la malédiction de son appartement parisien
Photo d'archive de Claude François.

Myriam Azoul

Dans le cadre d'un reportage pour l'émission 100% Mag diffusée sur M6, le journaliste et biographe du chanteur Claude François, François Diwo, a émis l'hypothèse que l'appartement où est décédée la star serait frappé par une malédiction.

Cela fait maintenant 40 ans que Claude François nous a quittés après s'être électrocuté dans sa salle de bain. Un accident tragique qui serait, selon le journaliste et biographe François Diwo, dû à une malédiction qui toucherait depuis des années l'ancien appartement de la star situé dans le XVIe arrondissement de Paris. Cette hypothèse surprenante se base sur le nombre de drames plus ou moins similaires qui s'y seraient déroulés.

Deux suicides au même endroit

Quelques mois avant que l'interprète de Magnolias Forever n'élise domicile au 46, boulevard Exelmans, l'ancienne propriétaire aurait mis fin à ses jours en se scarifiant dans la même salle de bain où le chanteur fut retrouvé mort le 11 mars 1978. Ces deux décès n'auraient pas dissuadé la prochaine acquéreuse de déposer ses bagages dans ce bel appartement situé au dernier étage d'une résidence des années 50, mais l'aurait en revanche motivée à y faire quelques travaux afin d'intervertir l'emplacement de la salle de bain avec celui de la chambre à coucher.

Un changement qui n'aurait malheureusement pas eu l'effet escompté, puisque toujours selon François Diwo, la femme en question se serait également suicidée à l'emplacement exact de l'ancienne salle de bain de Claude François. Une coïncidence surprenante, n'est-ce pas ?

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU