Clémentine Célarié : "Ce n'est pas du tout compliqué d'avoir 50 ans"

Chargement en cours
Clémentine Célarié au festival de Luchon en février 2016.
Clémentine Célarié au festival de Luchon en février 2016.
1/2
© BestImage, Patrick Bernard

Fabien Gallet

Mercredi 2 mars 2016, Clémentine Célarié fera son retour sur le petit écran dans Lebowitz contre Lebowitz, une série diffusée sur France 2 dans laquelle elle incarne une avocate fière d'être quinquagénaire. Tout comme ce personnage, la comédienne assume son âge et le clame haut et fort dans les pages de Télé Star, en kiosque depuis le 22 février.

A 58 ans, Clémentine Célarié est plus que jamais heureuse. Raison pour laquelle Paule Lebowitz, l'héroïne de la nouvelle fiction de France 2, lui ressemble tant. D'ailleurs, l'actrice explique ne pas pouvoir "porter une série sans (s')investir totalement". "Les valeurs de transgression, de fragilité ou de combat" que son personnage met en avant, elle les partage entièrement. "Comme le fait d'avoir 50 piges, d'avoir la patate et de se battre, précise la comédienne. J'avais vraiment envie d'exprimer les préoccupations d'une femme de cette génération", poursuit celle qui s'est illustrée au théâtre en 2015. Elle ajoute, non sans regret : "On n'en voit jamais dans les séries. Comme cette histoire d'âge complètement pourrie qu'on nous met dans la tête !"

Pour Clémentine Célarié, avoir la cinquantaine n'est donc pas une difficulté, loin de là. "Ce n'est pas du tout compliqué d'avoir 50 ans. Pour moi, être âgée, c'est s'installer. C'est peut-être pour ça que j'ai tout le temps des sacs et que je passe ma vie à déménager !, plaisante-t-elle. Je ne fuis pas l'âge, c'est juste que je ne vis pas avec cette idée."

Alors pour bien vivre dans son âge et dans son époque, elle a ses petites astuces : "Il faut moins manger, boire beaucoup d'eau, avoir de la tenue, quoi ! Mais on est beaucoup plus libre. (...) Maintenant que mes deux enfants sont grands, c'est comme une seconde vie qui commence, et c'est génial !", se réjouit la comédienne. Mais pas question de venir à bout des éventuelles marques du temps. En effet, en octobre 2015, sur le plateau de l'émission Thé ou café, l'actrice confirmait à Catherine Ceylac ne pas vouloir céder à l'appel du bistouri. "Moi, je n'ai pas envie de me faire lifter. On a le droit de faire ce que l'on veut", confiait Clémentine Célarié, grande adepte du naturel.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU