Coeur de Pirate, victime de propos homophobes après son coming-out

Chargement en cours
La chanteuse Coeur de Pirate au défilé de mode "Barbara Bui" prêt-à-porter Automne-Hiver 2015-2016 au Palais de Tokyo à Paris, le 5 mars 2015.
La chanteuse Coeur de Pirate au défilé de mode "Barbara Bui" prêt-à-porter Automne-Hiver 2015-2016 au Palais de Tokyo à Paris, le 5 mars 2015.
1/2
© BestImage, CVS / Veeren
A lire aussi

Hélène Garçon

Suite aux attentats dans une boîte de nuit gay à Orlando, en juin 2016, la chanteuse Coeur de Pirate faisait son coming out, et annonçait le divorce d'avec son mari dans la foulée. Quelques jours plus tard, elle officialisait sa relation avec une chanteuse transgenre. Une annonce qui n'a pas été du goût de tout le monde.

En faisant son coming-out dans une lettre ouverte publiée sur le site Vice, le 16 juin 2016, c'est un message de soutien et un véritable hommage qu'a souhaité rendre Coeur de Pirate à la cause LGBT, après la fusillade homophobe d'Orlando. "Certains ont dû apprendre la véritable sexualité de leurs proches en même temps que leur mort, écrivait la chanteuse, maman d'une petite fille âgée de quatre ans. Suite à quoi, je me suis sentie franchement hypocrite. (...) Je fais mon coming out pour ma fille qui doit apprendre que l'amour ne connaît pas de race, de religion, de genre ou d'orientation", ajoutait-elle, avant de conclure : "Je fais mon coming out pour les victimes qui ont perdu la vie parce qu'elles voulaient célébrer qui elles étaient vraiment".

Une nouvelle vie qui ne fait pas l'unanimité

Suite à la publication de cette lettre, Coeur de Pirate divorce de son mari, Alex Peyrat, qui est également le père de son enfant, et dévoile au grand jour son amour pour la chanteuse transgenre Laura Jane Grace. Une succession d'événements coups de poing pour certains fans de l'interprète de Comme des Enfants, qui ont bien du mal à encaisser le choc. Dans une interview accordée à Vogue, l'artiste québecoise est revenue sur les difficultés qu'elle a rencontrées après son annonce. "A la seconde où j'ai fait mon coming out, ça s'est littéralement empiré, explique-t-elle. J'ai reçu des commentaires homophobes de partout. C'était juste une haine générale. Les gens n'ont pas compris pourquoi je faisais ça", déplore l'artiste, blessée par ces attaques sur son couple mais aussi sur sa capacité à élever un enfant. "On m'a dit que j'étais folle, que j'étais une mauvaise mère... C'est vraiment blessant de savoir que des gens pensent encore de cette façon. Ce n'est pas un problème d'être trans en 2016, mais beaucoup de gens ne comprennent toujours pas".

Malgré ces critiques, Coeur de Pirate ne regrette pas sa décision et garde l'espoir qu'un jour les mentalités changeront pour de bon. "Ça leur passera", ajoute la chanteuse avant de conclure "Le coeur a ses raisons que la raison ignore et moi, je ne veux plus me cacher".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU