Comment les chevaux de la reine Elizabeth II lui rapportent une fortune

Comment les chevaux de la reine Elizabeth II lui rapportent une fortune
Elizabeth II lors du Royal Windsor Horse show à Windsor, le 12 mai 2011.

Fabien Gallet

Sa Majesté n'est pas seulement amoureuse des chiens. Elle voue également un culte aux chevaux et aux courses hippiques. Cette passion lui rapporte gros mais lui font dépenser également beaucoup d'argent.

Depuis sa plus tendre enfance, la reine Elizabeth II se passionne pour les équidés. "Elle aurait dû naître entraîneur", disait même son père, George VI. À 91 ans, cet amour des chevaux ne l'a pas quitté : elle regarde toujours les courses à la télévision et monte encore malgré son âge. Il faut dire que la grand-mère des princes Harry et William possède ses propres écuries où sont élevés 24 chevaux de course.

Plus de 7 millions d'euros de gain

Ainsi ces écuries royales ont-elles rapportées une jolie somme à la reine ces trois dernières décennies comme l'a récemment révélé le site spécialisé myracing.com. Avec 451 courses remportées sur 2 815, les chevaux de sa Majesté lui ont permis de récolter environ 7,8 millions d'euros. Si le record a été établi l'année dernière avec 626 000 euros de récompense, ce chiffre risque d'être revu à la hausse en 2017. En effet, depuis janvier dernier, les équidés d'Elizabeth II lui ont déjà rapporté 447 000 euros.

Un joli pécule qui ne revient cependant pas totalement à l'épouse du prince Philip. En effet cette dernière doit partager ces gains avec les entraîneurs et les jockeys. C'est sans compter les investissements pour le bien-être de son élevage situé dans le Norfolk : d'après le Daily Mail, la reine doit dépenser pour ses bêtes près de 800 000 euros par an.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU