Dali : son corps bientôt exhumé

Dali : son corps bientôt exhumé
Salvador Dali lisant sa biographie dans un train anglais, le 6 mai 1959.

Hélène Demarly

La justice espagnole ordonne l'exhumation du corps de l'artiste surréaliste, décédé il y a près de 28 ans. La raison ? Une demande de paternité émise par une sexagénaire de Catalogne.

"Le Tribunal de Première instance n°11 de Madrid a ordonné l'exhumation du cadavre du peintre Salvador Dali, afin d'obtenir des échantillons de ses restes et déterminer s'il est le père biologique d'une femme de Gérone", a publié lundi 26 juin 2017 le service de communication du Tribunal supérieur de justice de Madrid. Maria-Pilar Abel est la femme à l'origine d'une telle demande. Une sexagénaire vivant en Catalogne (Espagne), qui affirme depuis déjà plusieurs années qu'elle serait la fille du célèbre peintre, mort le 23 janvier 1989 à Figueras.

La fille de l'artiste et d'une employée de maison ?

En décembre 2016, dans un reportage de France 3, Maria-Pilar Abel racontait déjà son combat pour exhumer le corps de Salvador Dali, afin de pratiquer un test ADN. Elle avait confié : "Je serai alors satisfaite car je saurai enfin qui je suis." Née en 1956 à Figueras, Pilar Abel affirme qu'elle serait le fruit d'une relation entre Salvador Dali et l'employée de maison d'une famille de Cadaquès. Reste à savoir si la justice va lui donner raison.

Une histoire qui n'est pas sans rappeler celle d'Aurore Drossart. Cette jeune femme qui avait intenté une action en justice, persuadée d'être la fille d'Yves Montand, avec qui sa mère avait eu une aventure. Le corps du comédien fut donc exhumé en 1998. Les analyses pratiquées conclurent pourtant qu'elle n'était pas sa fille.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU