Danse avec les stars : les larmes de Tatiana Silva et Jean-Marc Généreux

Danse avec les stars : les larmes de Tatiana Silva et Jean-Marc Généreux
Tatiana Silva et Christophe Licata au photocall de présentation du jury et des nouveaux couples de "Danse avec les stars" à Boulogne-Billancourt, le 28 septembre 2017.

Jessica Rat

C'est le comédien Agustin Galiana qui est sorti vainqueur de la finale de la huitième saison du concours de danse de TF1, mercredi 13 décembre 2017, face au jeune Lenni-Kim et à la belle Tatiana Silva. Si cette dernière n'a pu remporter le trophée, elle gardera un beau souvenir de cette soirée particulièrement riche en émotions.

À commencer par ce moment fort offert par son partenaire de danse, Christophe Licata, qui a choisi pour ce dernier round de revenir en images sur l'évolution de la miss météo tout le long de l'émission. Après des débuts difficiles, la présentatrice redécouvre, avec les téléspectateurs, cet instant où elle s'est confiée sur la mort de sa mère avant de finalement parvenir à se lâcher sur une danse contemporaine. Ne parvenant à retenir ses larmes, Tatiana Silva affirme : "En fait le contempo a vraiment révélé et fait remonter à la surface toutes ces choses... Ça a été le déclic."

Une dernière danse émouvante

S'en suivent les images de ce prime où elle a dû "faire confiance à un nouveau partenaire" lorsque le sien était souffrant, puis de celui où le duo a enfin décroché un 10 : "Ça a été le ticket, sans le savoir, pour la finale." Et les larmes ont encore coulé durant cette finale justement, à l'issue de la dernière danse de Tatiana Silva et Christophe Licata. Une danse contemporaine, encore, qui a ému tout le plateau et particulièrement Jean-Marc Généreux.

"Tu es arrivée ici en miss météo et aujourd'hui tu pars comme une danseuse de grand niveau. Merci", a déclaré le célèbre juré, les yeux mouillés derrière ses lunettes, avant de donner tout comme ses collègues un 10 à cette performance qu'il a jugée "sans faute".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU