David Pujadas en 3 coups d'éclat

David Pujadas en 3 coups d'éclat
David Pujadas sur le plateau de "Vivement Dimanche" à Paris, le 2 juin 2015.

Jessica Rat

Le journaliste vient d'être remercié, ce mercredi 17 mai 2017, après 16 ans passés aux commandes du journal télévisé de France 2. De ce long et mémorable volet de sa carrière, voici trois moments qu'il préférerait certainement oublier...

Le 30 mai 2016 : il s'emporte contre un collègue

Alors qu'un reportage se termine, la réalisation de France 2 ouvre le micro de David Pujadas... un peu trop tôt ! "Non je suis très calme !", dit-il, sur un ton pourtant agacé. "J'te dis juste : tu m'informes, tu...", poursuit-il, avant de se rendre compte qu'il est en direct. Le journaliste renfile alors vite le masque pour poursuivre son JT, comme si de rien n'était.

Le 3 février 2004 : il annonce la retraite d'Alain Juppé

"Alain Juppé a tranché : après sa condamnation, il décide de prendre du champ avec la vie politique pour se consacrer au combat judiciaire", annonce David Pujadas sur France 2. Petit problème, au même moment sur TF1, l'homme politique affirme le contraire... Un couac pour lequel le présentateur sera privé d'antenne pendant deux semaines - alors que le directeur de l'information de France 2, Olivier Mazerolle, se voit carrément contraint de démissionner.

Le 11 septembre 2001 : "Génial !"

Des images de Canal +, dévoilées quelques jours après l'attentat à New York, montrent la réaction en direct de David Pujadas face au drame. Alors que l'on voit, sur un téléviseur, la fumée sortir des tours du World Trade Center, le présentateur s'enthousiasme : "Wouah ! Génial !". Quand la soif de l'information prend le pas sur l'humanisme...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU