Décès de Pierre Bergé : les plus grands engagements d'un amoureux de la création

Décès de Pierre Bergé : les plus grands engagements d'un amoureux de la création
Pierre Bergé à Paris, le 4 mars 2017.

Anthony Vincent

L'ancien compagnon du créateur Yves Saint Laurent, grand mécène du monde de l'art et président du conseil de surveillance du Monde vient de mourir ce vendredi 8 septembre 2017 à l'âge de 86 ans. Retour sur une vie d'engagement.

Il se définissait lui-même comme un "artiste manqué". Alors il a passé sa vie à défendre l'art. Pierre Bergé, l'ancien compagnon du peintre Bernard Buffet, du créateur de mode Yves Saint Laurent dont il a présidé la maison de couture, et mari du paysagiste Madison Cox vient de rendre son dernier souffle à l'âge de 86 ans le 8 septembre à Saint-Rémy-de-Provence.

Pour l'amour de l'art

Dès son arrivée à Paris à 18 ans, le Charentais se lie d'amitié avec les auteurs Prévert, Cocteau, Aragon et Camus, avant de devenir le mentor et le compagnon du peintre Bernard Buffet pendant huit ans. Pierre Bergé partage ensuite la vie du créateur Yves Saint Laurent dont il fonde la maison de couture, puis devient président de la Chambre syndicale des couturiers et fonde l'Institut français de la mode. Il dirige même un temps le théâtre de l'Athénée et l'Opéra de Paris. Il est nommé Grand Mécène des arts et de la culture en 2001.

Engagements politiques et médiatiques

Après avoir accompagné à la présidence François Mitterrand, puis Jacques Chirac, Pierre Bergé soutient publiquement Ségolène Royal en 2007, et Emmanuel Macron en 2017. Il défend publiquement la loi Taubira pour l'ouverture du mariage aux couples de même sexe. Du côté associatif, l'homme d'influence créé le Sidaction, soutient longuement Act Up et SOS-Racisme dès ses débuts. En plus d'avoir perfusé financièrement pendant des années le magazine gay Têtu, Pierre Bergé assure à la fin de sa vie la présidence du conseil de surveillance du Monde.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU