Déçue, Cristina Cordula renonce à la nationalité française

Chargement en cours
Cristina Cordula participe à la soirée de lancement d'Octobre Rose au Palais Chaillot à Paris le 28 septembre 2015.
Cristina Cordula participe à la soirée de lancement d'Octobre Rose au Palais Chaillot à Paris le 28 septembre 2015.
1/2
© BestImage, Veeren
A lire aussi

Fabien Gallet

Cristina Cordula fait le bonheur de la chaîne M6, avec des émissions comme Nouveau look pour une nouvelle vie, Les Reines du shopping ou encore Cousu main, et s'est imposée comme l'une des grandes figures de la mode à la télévision française. Pourtant, l'ancien mannequin brésilien n'a toujours pas de papiers français. Cela fait pourtant près de 30 ans qu'elle vit en France, mais elle n'arrive toujours pas à obtenir la nationalité française. Une situation qu'elle a déploré lors de sa venue sur le plateau de l'émission Le Tube, sur Canal+, le 6 février dernier.

Son accent et ses petites fautes de langage ont su séduire les téléspectateurs, mais pas l'administration du pays. Après deux tentatives pour obtenir la nationalité française, Cristina Cordula se résigne et jette l'éponge. "Vraiment je vais vous dire, j'ai laissé tomber... C'est tellement compliqué un dossier pour avoir la naturalisation française. Je ne vous dis même pas ce qu'on me demande", a-t-elle avoué à l'animatrice, Ophélie Meunier.

La jolie journaliste de 28 ans a tout de même souhaité savoir ce qui bloque dans le dossier de la star d'M6. "Il faut que j'aille dans le bled à Rio prendre le certificat de naissance de ma mère ! A la limite je devrais savoir à quelle heure était le dernier battement de son coeur. Des choses comme ça, tellement compliquées, que je dois faire traduire...", a expliqué la Brésilienne désignée "Animatrice préférée des Français" par le magazine Stratégies en avril 2015.

Mais ce n'est pas le seul problème qu'a soulevé Cristina Cordula. "Après il faut arriver à 4h du matin avec tout le monde pour faire la queue et donner ces documents, et quand on arrive il manque toujours un document." Une situation à laquelle doivent faire face de nombreuses personnes vivant sur le sol français depuis plusieurs années, qui a donc fait perdre sa patience à l'animatrice. "J'ai déjà essayé deux fois et mon processus n'a même pas été entamé parce qu'il manquait tellement de choses. C'était tellement difficile de l'avoir que maintenant j'ai laissé tombé", conclut avec déception et mécontentement, la nouvelle égérie Head & Shoulders.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU