Dominique Farrugia handicapé, l'humour l'a aidé à tenir bon

Dominique Farrugia handicapé, l'humour l'a aidé à tenir bon
Dominique Farrugia lors du Dîner des Producteurs 2017 en marge des César à Paris, le 20 février 2017.

Fabien Gallet

Dominique Farrugia se bat contre une sclérose en plaques depuis de longues années. Les meilleures armes du réalisateur pour tenir bon ? Ses proches et l'humour avant tout.

À l'occasion de la sortie de son dernier film "Sous le même toit", mercredi 19 avril 2017, Dominique Farrugia est revenu avec le journal Le Parisien sur le mal qui le ronge depuis plus de deux décennies. "Quand on vous apprend à 29 ans que vous avez une sclérose en plaques, vous n'êtes pas super confiant dans le destin. Mais la vie vous pousse à décupler vos forces et à aller plus loin", a confié le réalisateur de 54 ans.

Le rire pour s'en sortir

Pour mener à bien ce combat contre la sclérose en plaques, l'ancien acolyte de Chantal Lauby, Alain Chabat et du défunt Bruno Carette a pu compter sur une arme surprenante : le rire. "C'est grâce à l'humour que vous survivez à tout ça", a-t-il assuré avant de concéder : "Mais c'est vrai que c'est un peu compliqué quand on a deux filles, qu'on n'a jamais pu les porter sur ses épaules, à qui on n'a jamais pu apprendre à faire du vélo." L'ex-Nul n'est pourtant pas défaitiste. "J'ai la chance d'avoir autour de moi des gens formidables. Un chauffeur qui m'accompagne partout, qui pousse ma chaise partout", a-t-il précisé.

Si Dominique Farrugia a fait de l'humour une force, une chose est loin de le faire rire. "Rien n'est facile pour un handicapé. Je pensais que dans cette campagne on en parlerait. Malheureusement, on parle de tout sauf des problèmes des Français", a-t-il déploré.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU