Élie Semoun est toujours "pote" avec Dieudonné !

Chargement en cours
Élie Semoun lors du 42e Festival du Cinéma Américain de Deauville, le 4 septembre 2016.
Élie Semoun lors du 42e Festival du Cinéma Américain de Deauville, le 4 septembre 2016.
1/3
© BestImage, Denis Guignebourg

Fabien Gallet

Dans "Le Gros Journal" de Mouloud Achour sur Canal+, Élie Semoun a avoué être toujours en contact avec son ancien acolyte, Dieudonné. Une relation d'amitié qui semble durer malgré les nombreuses frasques de ce dernier.

Durant les années 1990, ils incarnaient l'antiracisme à travers leurs sketches. Mais dès 1997, après des différends financiers et artistiques, ils décident de faire scène à part. Vingt ans plus tard, Dieudonné − lequel a fait parler de lui pour ses nombreux propos jugés antisémites et ses démêlés avec la justice - et Elie Semoun ont gardé contact. Pourtant, en 2004, dans une lettre ouverte, ce dernier se montrait clair. "Tu n'es plus celui que j'ai connu et avec qui je n'ai jamais autant ri", écrivait-il. Cinq ans plus tard, auprès de la Dépêche du Midi, le comique confiait : "C'est terrible, Dieudonné est ailleurs, dans le monde de la haine. Pour moi, c'est un traumatisme. C'est comme si j'avais vécu aux côtés d'un psychopathe ou d'un pédophile sans m'en apercevoir."

"On se téléphone assez souvent"

Cela dit, aujourd'hui, les deux hommes sont toujours liés. C'est en tout cas ce qu'a révélé l'auteur des Petites annonces dans Le Gros Journal sur Canal +, mardi 21 février 2017. "La dernière fois que j'étais au téléphone avec toi, j'étais choqué, parce que tu m'as dit : 'Je te laisse, j'ai un double-appel de Dieudonné'", s'est souvenu l'animateur de l'émission, Mouloud Achour. "On se téléphone assez souvent", a confirmé son invité. Leur dernière conversation concernait une vidéo "clash" postée par Dieudonné. "Il m'a dit : 'Mais tais-toi un peu, on fait les cons, c'est marrant'", s'est souvenu Élie Semoun, avant d'ajouter : "Finalement, j'avoue à ma grande honte que j'ai rigolé avec lui et qu'on a passé une heure à déconner tous les deux. Donc, c'est vrai qu'il y a certaines choses qui sont inadmissibles venant de lui, mais il reste mon pote."

Invité à réagir à l'actualité, notamment politique, Élie Semoun n'a pas hésité à faire part de ses craintes. "Quand on allume la télé et quand on voit ce qui se passe en politique, je crois que les gens se replient sur eux-mêmes...", a-t-il expliqué. Avant de conclure : "Moi ça me fait flipper parce qu'en fait, il y a une phrase de Mitterrand qui dit que le nationalisme c'est le début de la guerre..."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU