Elizabeth II : la reine obligée de rendre sa couronne ?

Elizabeth II : la reine obligée de rendre sa couronne ?
La reine Elizabeth II

Fabien Gallet

Tout juste remise de ses émotions après avoir participé, dimanche 8 novembre 2015, au Remembrance Day, cérémonie au cours de laquelle elle a déposé une couronne de fleurs devant le mémorial du quartier de Whitehall à Londres, en compagnie de ses petits-fils les princes William et Harry, Elizabeth II doit faire face à une polémique embarrassante.

Et pour cause, on en veut à ses diamants ! C'est un collectif indien, le mouvement "Mountain of light" (Montagne de Lumière), composé d'hommes d'affaires et d'acteurs stars de Bollywood, qui s'est regroupé "pour demander à des avocats de lancer une action en justice devant la Haute Cour de Londres". C'est ce qu'a fait savoir le journal The Independent, lundi 9 novembre.

Leur demande ? Que la reine du Royaume-Uni rende à leur pays le Koh-i-Noor, le bijou qui orne sa couronne exposée à la Tour de Londres. Un diamant de 105 carats estimé à près de 170 millions d'euros, taillé il y a 800 ans dans la région du Pendjab, et qui est arrivé entre les mains du Royaume en 1849 avant d'être offert à la reine Victoria. Plus qu'une simple pierre précieuse, les membres de ce collectif y voient une "partie de (leur) histoire et de (leur) culture". "Il n'y a aucun doute sur le fait qu'il devrait être restitué", a par ailleurs déclaré l'une d'entre eux, à savoir, l'actrice Bhumika Singh, dans un témoignage rapporté par le Daily Mail.

Cette demande de restitution ne date pour autant pas d'hier. En effet, depuis l'indépendance du pays en 1947, l'Inde souhaite que l'Angleterre lui rende ce qui a été pris lors de la colonisation, dont le fameux joyau. Suite aux refus des Anglais, le collectif "Mountain of Light" a décidé de faire appel à la justice, s'appuyant sur un texte de loi anglais qui permet notamment de rendre à leurs propriétaires, les objets volés par les nazis au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Le Premier ministre indien Narendra Modi doit effectuer cette semaine une visite officielle durant trois jours au Royaume-Uni, une occasion peut-être de revenir sur cette affaire.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU