Élodie Gossuin : "Je déteste mon corps autant que je l'aime"

Élodie Gossuin : "Je déteste mon corps autant que je l'aime"
Portrait de Élodie Gossuin réalisé à Paris, le 14 septembre 2017.

Fabien Gallet

Elle a beau avoir été élue Miss France 2001, elle n'est pas forcément en phase avec son physique. C'est en tout cas ce qu'a avoué Élodie Gossuin au magazine Gala.

Dans les pages du Gala du 8 novembre 2017 dont elle fait la Une en famille, l'animatrice radio sur RFM et candidate de Danse avec les stars évoque le rapport qu'elle entretient avec son corps. Après s'être retrouvée topless le 4 novembre lors du dernier prime de l'émission, elle met maintenant à nu ses complexes dans l'hebdomadaire. "L'apparence est la première chose qui marque les gens quand on les rencontre, mais au-delà, c'est important pour soi, pour l'estime de soi. Cela va vous paraître étonnant ce que je vais vous dire mais je déteste mon corps autant que je l'aime", explique l'animatrice de 36 ans.

"Danser m'apprend à vivre plus en harmonie avec moi"

Pourtant, participer au programme de TF1 permet à l'ancienne reine de beauté de s'affranchir de ses complexes. "Il y a le corps que j'aime et qui a donné la vie, dont j'essaie de prendre soin en allant courir, en mangeant plutôt sainement, et, en même temps, celui dont je ne sais pas quoi faire quand je danse, par exemple. Ces bras, ces jambes trop grandes...", précise Élodie Gossuin avant d'ajouter : "Danser me met face à mes contradictions et m'apprend à vivre plus en harmonie avec moi."

La mère de famille sait aussi qu'elle peut compter sur son époux Bertrand Lacherie pour la rassurer quoi qu'il advienne. "Je n'ai pas peur de vieillir avec Bertrand. Je m'en moque de ces petites rides qui apparaissent !", confie-t-elle. Avant de conclure : "Et puis je me trouve mieux aujourd'hui qu'à 20 ans. Je me sens plus femme. Bien ou mal vieillir, c'est aussi une question de choix."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU