Emmanuel Macron, pris à partie par un acteur pornographique

Emmanuel Macron, pris à partie par un acteur pornographique
Emmanuel Macron donne un discours à l'Élysée en marge de la Journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes à Paris, le 25 novembre 2017.

Fabien Gallet

Alors qu'il présentait, samedi 25 novembre 2017, son plan visant à lutter contre les violences faites aux femmes, le Président s'est attiré les foudres de Manuel Ferrara, un acteur de films X français.

"La porno­gra­phie a fran­chi la porte des établis­se­ments scolaires. Nous ne pouvons igno­rer ce genre qui fait de la femme un objet d'humi­lia­tion", estime Emmanuel Macron. Une déclaration postée sur le compte Twitter officiel du chef de l'État, en marge d'un discours prononcé à l'Élysée, que n'approuve pas Manuel Ferrara, une star du X. Ce dernier a ainsi lancé une invitation au Président pour aborder cette industrie que lui connaît bien, ayant joué dans plusieurs centaines de films pour adultes.

"J'attends votre appel !"

Bien décidé à faire entendre sa voix et exposer son point de vue sur son domaine d'expertise, Manuel Ferrara a donc répondu au tweet du Président : "Je suis dans ce business que vous essayez de diaboliser en faisant ce genre de remarque. Je suis prêt à m'asseoir avec vous et discuter d'un sujet qu'a priori vous ne connaissez pas. J'attends votre appel !"

Interviewé dimanche 26 novembre par franceinfo, l'acteur pornographique a jugé la phrase d'Emmanuel Macron "choquante". "Il dit ce que les gens veulent entendre. Il diabolise l'industrie du porno et fait des amalgames", a-t-il confié, avant de conclure : "Il y a une grande partie du porno qui n'humilie pas la femme. Il faut savoir que dans le porno, il y a plusieurs niches. L'homme qui domine la femme soumise est une niche. Mais ce n'est pas la seule."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU