Emmanuel Macron, quel lycéen était-il ? Un ami proche raconte

Emmanuel Macron, quel lycéen était-il ? Un ami proche raconte
Emmanuel Macron après avoir visité l'exposition "Pierre Le Grand, un tsar en France" au château de Versailles, le 29 mai 2017.

Justine Fiordelli

Fraîchement élu président de la République le 7 mai 2017, Emmanuel Macron n'a pas toujours connu la popularité dont il hérite aujourd'hui. Dans une interview accordée au Figaro, l'un de ses amis de jeunesse passe aux confessions et évoque l'enfance du chef de l'État.

Dans les colonnes du Figaro, en kiosque le 31 mai 2017, son ami d'enfance Renaud Dartevelle, aujourd'hui professeur d'histoire dans l'Essonne, décrit naturellement Emmanuel Macron comme quelqu'un d'"à part", qui sur les bancs de l'école ne passait pas le plus clair de son temps avec ses copains ! "Non pas qu'il ait été du genre torturé. Au contraire, il était très bien dans sa peau. Mais, sans jamais s'isoler, il ne se laissait pas complètement absorber par la sociabilité adolescente", raconte-t-il. Le président de la République était toutefois un lycéen sympathique selon lui, ayant "aussi la capacité de s'adapter pour ne pas mettre les autres mal à l'aise".

Un adolescent "à l'aise avec tout le monde"

Passionné de littérature depuis son plus jeune âge, il lisait à l'époque "Gide, Giono ou Cocteau", comme le précise Renaud Dartevelle. Des confessions qui en disent long sur la personnalité du chef de l'État, marié d'ailleurs à une ancienne professeure de son lycée, Brigitte Macron.

Il y a quelques semaines déjà, Jean-Baptiste de Froment, un autre ami proche d'Emmanuel Macron, le décrivait dans les colonnes du Figaro comme un lycéen très à l'aise en société : "Il était très à l'aise avec tout le monde, y compris avec les professeurs, auxquels il parlait beaucoup en dehors des cours."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU