Entre Michel Drucker et Laurent Delahousse, Olivier Minne a fait son choix

Entre Michel Drucker et Laurent Delahousse, Olivier Minne a fait son choix
Olivier Minne au photocall de la rentrée TV des chaînes Canal J, Gulli et Tiji à Paris, le 30 juin 2016.

Marine de Guilhermier

En juillet 2018, Michel Drucker réglait ses comptes avec Laurent Delahousse dans une interview au Parisien où il assurait que ce dernier n'était "pas un mec bien". Depuis, plusieurs animateurs de France Télévisions se sont exprimés sur cette brouille qui secoue le PAF. Le dernier en date : Olivier Minne.

Lors d'un entretien accordé au magazine belge Ciné Télé Revue, celui que l'on retrouve actuellement tous les samedis soirs à la tête de Fort Boyard a été interrogé sur le clash entre ses deux collègues de France 2 et c'est du côté de Michel Drucker qu'Olivier Minne s'est rangé. "On s'appelle souvent. C'est comme si on était de la même famille, ça ne s'explique pas. En revanche, je n'ai croisé Laurent Delahousse que brièvement", confie d'abord le présentateur de 51 ans. Et c'est sans enfoncer le compagnon d'Alice Taglioni qu'il défend ensuite son ami : "Si Michel a eu ces mots, c'est qu'il s'est senti trahi. Je ne pense pas que Laurent soit un type à entourloupes, mais il n'est sans doute pas allé voir Michel pour discuter. D'où l'incompréhension de ce dernier."

Victime de menaces

Bien sûr, le conflit entre Michel Drucker et Laurent Delahousse est loin d'être le premier dans le milieu de la télé, d'ailleurs Olivier Minne a, lui aussi, connu quelques déboires.

"Si je devais raconter tous les sales coups qu'on m'a faits, les mises à mort et les menaces, ça ferait un livre de plusieurs centaines de pages", assure-t-il ainsi. Et de préciser avec sagesse : "Mais je n'ai pas eu besoin de ça pour m'en soulager. Je les ai vomis tout seul. Vivre avec des rancoeurs ne m'intéresse pas."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU