Eric et Ramzy s'excusent après leur blague sur Saint-Nazaire

Chargement en cours
Eric Judor et Ramzy Bedia lors de la promotion de  La Tour 2 controle infernale  le 1er février 2016.
Eric Judor et Ramzy Bedia lors de la promotion de La Tour 2 controle infernale le 1er février 2016.
1/2
© Abaca, Reynaud Maxime/APS-Medias
A lire aussi

Roxane Centola

Il y a des blagues qui ne marchent pas à tous les coups. Habitués à faire rire le plus grand nombre, Eric et Ramzy se retrouvent cette semaine sous le feu des critiques, après une "mauvaise" blague sur la ville de Saint-Nazaire dans Le Petit Journal de Canal+. Tant et si bien qu'ils se retrouvent aujourd'hui obligés de se justifier...

En effet, invités le 1er février dernier sur le plateau de Yann Barthès, pour faire la promotion du film La Tour 2 contrôle infernale, les deux humoristes se sont laissés aller à quelques commentaires sur les villes par lesquelles ils sont passés lors de la promotion du film. Parmi elles, la ville de Saint Nazaire, dans l'ouest de la France. Avec humour, Eric Judor lance alors à Yann Barthès : "On a fait Saint-Nazaire là, par exemple. Vous êtes déjà allé à Saint-Nazaire? Je vous déconseille d'y aller. C'est flippant, je te jure". Conscient qu'Eric Judor risque de s'attirer les foudres de la ville, Yann Barthès tente alors de le calmer : "Ils vont gueuler, ils regardent !" lui répond-il. C'est alors que le comédien répond, toujours sur le ton de l'humour : "Qu'ils gueulent, ils ont raison de gueuler. C'est horrible, il faut tout casser et tout refaire. C'est dégueulasse. Tu rentres, tu chiales. On est arrivés de bonne humeur. (...) Ramzy se rendait même pas compte qu'il pleurait. T'as des villes qui sont sinistrées quand même...".

Des commentaires que n'ont évidemment pas apprécié les responsables de la ville, tout comme ses habitants, qui ont rapidement utilisé les réseaux sociaux pour s'en prendre au duo comique et montrer la beauté de la ville.

Face aux critiques, Eric et Ramzy se sont donc sentis obligés de se justifier. Tout en s'excusant, les deux acteurs remettent les choses en perspective, précisant qu'il ne s'agit que d'humour. Sur leur compte Facebook officiel, ils publient : "En ce qui concerne Saint-Nazaire, notre erreur a été d'y passer le matin tôt, sous la pluie, et de nous concentrer uniquement sur les 200m qui entourent le cinéma. En particulier, l'ancienne base sous-marine. Donc jugement hâtif. Donc pardon si on vous a blessés. D'autant que dans Saint-Nazaire, y a pas seulement "Naz". Y a "air". Et du coup vous respirez mieux que nous. Et n'oublions pas que Jésus est de là-bas quand même. Et sinon, c'était une vanne. Violente, soit. Mais juste une vanne". Un message encore une fois teinté d'humour, accompagné des hashtags "premier degré" et "état d'urgence dans l'humour" qui démontrent l'inquiétude des deux comiques à ne plus pouvoir rire de tout.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU