Étienne Daho : le jour où il a fourni de la drogue a une célèbre chanteuse

Étienne Daho : le jour où il a fourni de la drogue a une célèbre chanteuse
Étienne Daho aux Victoires de la Musique au Zénith de Paris, le 14 février 2014.

Hélène Demarly

En interview au Journal du Dimanche, l'artiste pop a fait une révélation étonnante : il a joué le dealer dans les années 1970 pour Nico, la célèbre chanteuse du premier album du Velvet Underground.

À l'occasion de son dernier concert estival à Saint-Malo, Étienne Daho se livre dans les colonnes du JDD (édition du 12 août 2018), et revient notamment sur les débuts de sa carrière. À l'époque, il vit toujours à Rennes et commence à se faire connaître d'abord en organisant des concerts. Il raconte : "Dans les années 70, la scène locale était très intense grâce à des groupes comme Marquis de Sade, les Nus... Des artistes comme Philippe Pascal, Christian Dargelos et Sergueï Papaï ont été déterminants pour moi. Pour me rapprocher du milieu musical, j'essayais d'aider comme je pouvais Hervé Bordier à organiser des concerts pour le festival des Transmusicales."

"Je m'étais occupé d'elle"

C'est alors que Nico, la mythique voix du premier album du Velvet Underground, sorti en 1967, vient se produire dans la ville bretonne. Et l'interprète de Tombé pour la France confie avoir été aux petits soins lors de son arrivée à Rennes : "Je me souviens de la venue de Nico. J'avais collé des affiches dans les bars, je l'avais accueillie et je m'étais même occupé d'elle après le concert en allant lui chercher de la drogue."

De son vrai nom Christa Päffgen, celle qui fut longtemps héroïnomane a publié de son vivant de nombreux albums solos et a tourné dans plusieurs films de Philippe Garrel, son compagnon. Elle décédera à 49 ans des suites d'une chute de vélo à Ibiza.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU