Europe 1 mis en demeure par le CSA à cause de Nicolas Canteloup

Europe 1 mis en demeure par le CSA à cause de Nicolas Canteloup
Nicolas Canteloup à Europe 1 à Paris, le 3 septembre 2014.

Anthony Vincent

Le sketch sur l'affaire Théo L., jeune homme présumé violé par des policiers à Aulnay-sous-Bois, avait fait scandale.

"J'ai rendu possible le mariage gay", commenceNicolas Canteloup en imitant dans le cadre de sa chronique "La Revue de presque" du 8 février 2017 sur Europe 1 le président de la République de l'époque, François Hollande. "Avec cet épisode de la matraque, si Théo, après réflexion, se découvre des sentiments pour le policier qui lui a introduit la matraque, ils pourront grâce à moi s'épouser. C'est légal !" Cette blague plus que douteuse de l'humoriste a suscité une vive polémique, puisqu'elle tournait en dérision la victime d'un viol présumé, Théo L., 22 ans au moment des faits, perpétré par des policiers, lors d'une violente interpellation à Aulnay-sous-Bois.

"Atteinte à la dignité de la personne humaine"

Saisi par le grand public à propos de cette chronique, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel vient d'annoncer ce lundi 31 juillet via communiqué, l'adresse d'une mise en demeure à la chaîne de radio Europe 1 à ce sujet. Le CSA estime ainsi que le "fait de moquer la victime nommément désignée d'un viol présumé, gravement blessée à cette occasion et toujours hospitalisée au moment de la diffusion de la séquence, traduisait une complaisance dans l'évocation de la souffrance humaine constitutive d'une atteinte à la dignité de la personne humaine".

L'autorité de régulation de la télévision et de la radio françaises a donc mis en demeure la station du groupe Lagardère afin que cette dernière remplisse ses obligations en matière de respect de la dignité humaine.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Europe 1 mis en demeure par le CSA à cause de Nicolas Canteloup
  • avatar
    lali02 -

    il se croit tout permis parce qu il est soit disant humoriste mais il ne sait vraiment pas imiter les gens il ne fait pas rire meme pas nikos qui rit jaune j espere qu on ne va pas nous le remettre a la rentree de toute facon le voir et l entendre me donne des boutons a lors je zappe

    avatar
    leeroy -

    tu peux toujours regarder " nos chers voisins " , voilà quelque chose d'archi nul et ils ne s'en lassent pas et encore et encore , complètement débile

  • avatar
    PELAP -

    Il aurait mieux fait de parler des escroqueries du même Théo et de sa famille qui se montent à plus de 600 000 euro. Parce que sur ce sujet, les médias, c' est silence radio ...

  • avatar
    BEDOU46 -

    On sait que les faits ne sont pas déroulés comme la presse le dit ou l'écrit.
    Nous ne sommes pas au Vénézuéla,pas encore alors foutez nous la paix.On ne peut pas encenser Charlie et jouer les pleureuses

  • avatar
    grandkcal -

    A lire les commentaires, et en entendant les affaires mettant en cause tel ou tel humoriste, ou animateur, dès qu'une "blague" sur tel ou tel ethnie, ou orientation sexuelle ou religieuse, ou selon la couleur de cheveux, ou la morphologie, et j'en passe.
    Bientôt seront brûlés en place publique les livres de blagues, et seront pendus tous les humoristes et caricaturistes à ce rythme.
    Pauvre société dans laquelle nous vivons, l'esprit Franchouillard qui vient de nos racines se meurt, victime des intégristes de la bien bien-pensance.
    Encore quelques années, et on nous dictera tout : pensée, culture, mode vestimentaire,etc...
    J'espère ne pas voir cela, ou bien je rentrerais en résistance.

  • avatar
    grandkcal -

    A tous les censeurs en herbe, les bien pensants, ..!..