Evelyne Thomas : pourquoi elle ne fera plus jamais Fort Boyard

Evelyne Thomas : pourquoi elle ne fera plus jamais Fort Boyard
Evelyne Thomas lors de la conférence de presse de rentrée du groupe NRJ au Musée du Quai Branly à Paris, le 21 septembre 2017.

Clement Caillive

Entre Evelyne Thomas et Fort Boyard, c'est terminé. Alors qu'elle pensait vivre une bonne expérience lorsqu'elle a accepté le défi en 2014, l'animatrice de C'est mon choix a finalement connu un véritable enfer.

Comme l'a expliqué Evelyne Thomas au micro d'On refait la télé sur RTL samedi 23 septembre 2017, le tournage du programme présenté par Olivier Minne ne s'est pas exactement passé comme elle l'imaginait : "J'ai vraiment failli me noyer sur la première épreuve qui était une épreuve hyper sportive, c'était la poutrelle au-dessus de la mer." Pour ne rien arranger, un des membres de son équipe lui aurait mis la pression durant cette première épreuve : "Il était super tard et je me suis dit je vais mourir. Il y avait Gérard Vives, qui était mon coéquipier, qui me hurlait dessus."

Les déconvenues s'enchaînent

Evelyne Thomas raconte ensuite avoir été prise de panique, jusqu'à se sentir très mal : "J'ai eu une asphyxie, il y a toute votre vie qui défile, vous n'avez plus de souffle, plus rien, ça ne monte plus au cerveau et là je me suis dit, je vais mourir pour une émission de télé." L'épreuve terminée, le cauchemar de la tête d'affiche de Chérie 25 ne s'est pas arrêté là pour autant. "Et là qu'est-ce que je vois ? Damien Sargue, qui était en train de vomir ses tripes", a-t-elle confié.

"Je me suis dit, je veux m'en aller... et ben ils m'ont dit non!", a finalement conclu l'animatrice de C'est mon choix. Les fidèles de Passe-Partout, Père Fouras et Felindra ne sont donc pas près de revoir Evelyne Thomas dans le programme diffusé chaque été sur France 2.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.