Fous rires de stars : trois grands moments

Fous rires de stars : trois grands moments
Gilles Lellouche et Jean Dujardin à la première du film "Les infidèles" à Paris, le 12 février 2012.

Hélène Demarly

Retour sur quelques-uns des plus grands fous rires de ces dernières années.

Jean Dujardin, Gilles Lellouche et la phrase de trop

À l'affiche de "La French" en 2014, les deux amis comédiens en font la promotion à la télé belge RTL-TVI. Interrogé sur leurs rôles, Gilles Lellouche évoque "des personnages qui sont absolument incroyables à interpréter, qui ont une dimension 'bigger than life'". Ces derniers mots en anglais vont plonger Jean Dujardin dans l'hilarité. Plié en deux à chaque nouvelle réponse de son acolyte, il trépigne et pleure de rire, tout comme Gilles Lellouche, qui n'arrive pas non plus à se contenir.

Christian Clavier, Christophe Dechavanne et les centenaires

Lors de la 100e de Ciel Mon Mardi, Christophe Dechavanne reçoit pour l'occasion trois centenaires. Problème, ils ont des problèmes d'audition et la conversation s'avère très difficile. Christian Clavier, lui aussi invité sur sur le plateau de l'émission, ne peut se retenir de pouffer, entraînant l'animateur dans une mémorable crise de fou rire. Dechavanne avouera plus tard la supercherie : les centenaires étaient des comédiens faisant partie d'une troupe d'improvisation.

Benoît Poelvoorde, Gérard Lanvin et les sushis

En 2002, les deux acteurs font la promotion du film "Le Boulet". Sur le plateau d'une émission suisse, ils partent dans un incontrôlable fou rire de plus de deux minutes. En cause ? Des sushis livrés pour eux, mais qu'ils ont dû mal à avaler. Benoît Poelvoorde, la bouche pleine, éprouve de sérieuses difficultés à garder son calme et à répondre aux questions de la journaliste, provoquant une série de rires nerveux chez Gérard Lanvin.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.