Francis Lalanne est très en colère contre le monde de la télé

Chargement en cours
 Portrait de Francis Lalanne réalisé en mars 2012.

Portrait de Francis Lalanne réalisé en mars 2012.

1/2
© BestImage, Cédric Perrin
A lire aussi

Fabien Gallet

En plein tour du monde musical, le Cyber Tour, Fran­cis Lalanne a accepté de se livrer dans les pages de Télé 2 Semaines qui propose cette semaine une enquête baptisée "Il sont ingé­ra­bles... c'est pour ça que la télé les aime". Autant dire que ce dernier a bien des choses à dire.

À 57 ans, Francis Lalanne n'a toujours pas la langue dans sa poche. Dans les colonnes du magazine, l'artiste ne se prive pas de pousser un coup de gueule contre le monde impitoyable de la télévision. "Aujourd'­hui, lorsqu'on est libre penseur comme moi, on est soit calom­nié, caricaturé, soit absorbé et utilisé, regrette-t-il dans un premier temps. Je ne suis pas dupe : jamais on ne me convie pour mon oeuvre", ajoute le chanteur qui a pourtant sorti plus d'une quinzaine de disques et quelques livres au cours de sa carrière.

Selon lui, si l'on a pris l'habitude de le convier sur les plateaux télé, c'est surtout parce qu'il fait partie des 'bon clients'. "On sait qu'avec moi, tout peut arriver", estime Francis Lalanne avant de préciser : "Je suis à l'antenne comme dans la vie, ni consen­suel ni impres­sion­nable. Plus je résiste plus, plus l'émis­sion fera de l'audience". Il en est convaincu, ses sautes d'humeur et ses déclarations sont attendues au tournant. Francis Lalanne tient donc à dénoncer cette pratique plus que courante dans le milieu télévisuel, et il ne passe pas par quatre chemins : "Je suis invité par des gens payés pour exer­cer leur droit de méchan­ceté. Ils critiquent, abîment ce qui ne va pas dans le sens de la pensée unique". Mais le chanteur ne s'avoue pas vaincu pour autant. "Au milieu de ce cirque, dit-il, j'essaie malgré tout de faire passer ma vision des choses...".

Déjà sur le plateau de C à Vous, sur France 5, en septembre 2015, Francis Lalanne, alors invité pour réagir à la publication d'un clip vidéo (Ouvrir son coeur) dédié aux réfugiés, glissait une petite phrase pleine de sous entendus à Anne Sophie Lapix : "Je serai ravi que vous m'invitiez pour que je vienne parler de mon livre et d'avoir la même chance que ce jeune homme qui va chanter sa chanson. J'aimerais bien qu'on m'invite pour ça aussi".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
111 commentaires - Francis Lalanne est très en colère contre le monde de la télé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]