François Cluzet : "Je ne pardonnerai jamais" la mort de Marie Trintignant

François Cluzet : "Je ne pardonnerai jamais" la mort de Marie Trintignant

François Cluzet revient sur la mort de Marie Trintignant.

Roxane Centola

En 2003, la France est sous le choc suite au décès soudain de l'actrice Marie Trintignant. Si les parents de l'actrice de 41 ans se sont beaucoup exprimés sur le sujet, François Cluzet s'était fait de son côté beaucoup plus discret. Il a pourtant été son compagnon pendant plusieurs années et a eu avec elle, un fils, nommé Paul en 1993. Invité de l'émission Thé ou café, pour faire la promotion de son nouveau film, l'acteur revient avec émotion sur ce drame et donne des nouvelles de son fils.

Très protecteur avec son fils, il raconte : "Paul va bien, il est en Australie. Il écrit. (...) C'était à lui de se construire. C'est une histoire entre lui et sa maman, une histoire terrible. Je n'ai pu qu'essayer de le protéger, peut-être même trop, j'ai eu très peur de sa réaction, de la violence de sa réaction. Il était tout petit quand sa mère a été tuée, il avait 10 ans. Donc, j'ai essayé de le couver, de lui donner le plus d'amour possible pour qu'il ne se retrouve pas abandonné, puisqu'il avait vécu avec ses frères et Marie toute son enfance et qu'il débarquait chez moi à ce moment-là. J'ai donné le plus de tendresse possible, j'ai essayé aussi d'être exigeant par rapport à l'école parce que je ne voulais pas que ça s'enchaîne avec un échec scolaire qui aurait pu vraiment le déstabiliser. Ensuite, c'est quelqu'un qui a vraiment une très forte personnalité, Paul. La violence de ce qu'il a vécu, j'espère qu'il pourra la mettre au service de son art. Maintenant, ce n'est pas les meilleures enfances qui soient".

Mais si François Cluzet a su s'occuper de son fils et l'aider à faire son deuil, ce n'est pas pour autant qu'il accordera son pardon à Bertrand Cantat, leader de Noir Désir et reconnu coupable de la mort de Marie Trintignant. Avec fougue, il déclare : "Non. Je ne pardonnerai jamais. Je ne pardonne pas aux gens qui frappent les femmes, qui les tuent, comme je ne pardonne pas aux assassins d'Ilan Halimi que je n'ai toujours pas digéré, je ne pardonne pas à ceux qui humilient les homosexuels, comme je ne pardonne pas à ceux qui se foutent de la gueule des gros, à ceux qui estiment que les juifs sont riches et à toute cette pagaille de co******, de stupides et d'ignorants qui font un mal fou, et de partis politiques qui surfent sur les anxiétés des gens et sur leur ignorance. Je ne peux pas pardonner qu'on ait tué Marie. Je ne pardonnerai jamais". Des propos sensés pour l'acteur qui sera prochainement à l'affiche de Un moment d'égarement.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - François Cluzet : "Je ne pardonnerai jamais" la mort de Marie Trintignant
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]