François Hollande livre ses conseils à son successeur

François Hollande livre ses conseils à son successeur

François Hollande reçoit le président allemand Frank-Walter Steinmeier au palais de l'Elysée à Paris, le 30 mars 2017.

A lire aussi

Hélène Garçon

Les journalistes du site Internet Konbini ont reçu François Hollande dans leurs locaux. À cette occasion, le Président s'est soumis à une interview pour le moins décalée, dans laquelle il distille quelques conseils pour le futur chef de l'État.

À J-10 du premier tour de l'élection présidentielle, François Hollande a fait une visite à la rédaction de Konbini, un média Internet plutôt destiné aux 15-25 ans axé sur la culture pop. C'est avec beaucoup d'humour et de recul, que le Président s'est prêté au jeu des questions-réponses avec l'équipe de journalistes, évoquant notamment les attaques dont il a fait l'objet durant son quinquennat. "Même si je n'étais pas populaire, je n'avais pas le sentiment d'être détesté", estime-t-il avant d'ajouter : "Ça, ça m'aurait peiné."

Concernant celui ou celle qui le remplacera à l'Élysée, François Hollande se montre plein de bienveillance. "Je lui donnerai ce que je pense être mon expérience, et je souhaiterai qu'il réussisse", affirme-t-il, avant de préciser : "Je préfère dire 'il' à ce stade. Même si je ne veux pas être désagréable pour Mme Arthaud."

"Je ne suis pas dans la boulimie"

Et comme la vie d'un Président n'est jamais toute rose, une journaliste a interrogé le chef de l'État sur son astuce anti-déprime, et si celle-ci ressemblait à un pot de Nutella. Ce à quoi le Président a répondu, avec beaucoup d'auto-dérision : "Non, je ne suis pas dans la boulimie, ça se voit ?", a-t-il plaisanté, avant de reprendre, plus sérieux : "La technique, c'est de se dire que ce qu'on fait est quand même bien et juste, et qu'on finira par s'en aper­ce­voir."

 
47 commentaires - François Hollande livre ses conseils à son successeur
  • avatar
    Libre38isere -

    C'est l’hôpital qui se fou de la charité, ce monsieur n'a rien fait pour les Français pendant 5 ans et il veux donner les conseils aujourd'hui??????Et bien moi j'en ai un pour vous, dégagez et que l'on entende plus jamais parler de vous

  • avatar
    Geniemeconnu -

    Il me fait songer à Audiard, qui faisait dire à Ventura : " Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît."

  • avatar
    SimonNavy -

    Il devient urgent d'amender la Constitution afin de pouvoir révoquer ce type de personnage et de ne pas devoir attendre 5 ans pour en être débarrassé. Le septennat me paraît préférable au quinquennat, mais quand on imagine que sans la réforme on aurait encore 2 ans à souffrir des inepties de cet individu élu, par défaut (rappelons-le)

  • avatar
    artefact -

    Des conseils ? Mais de qui se moque-ton ? Quand on se permet de donner des conseils, c'est qu'on est capable d'en donner, qu'on a fait ses preuves, qu'on est crédible etc... Cherchez l'erreur !

  • avatar
    fierfranc -

    houp la !! qu il ne reve pas !!il va falloir lui demander des comptes!! Qu il ne se croit pas exempt de la situation de notre pays !!Ce serait trop facile...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]