Françoise Hardy : son fils, son roc face à ses problèmes de santé

Françoise Hardy : son fils, son roc face à ses problèmes de santé
Françoise Hardy se confie.

Roxane Centola

Marc-Olivier Fogiel a décidément le chic pour faire dire aux stars leurs plus poignantes confessions. Ce jeudi 25 juin, ce n'était pas pendant l'émission Le Divan, mais sur les ondes de la radio RTL, que l'animateur a su amener Françoise Hardy à ouvrir son coeur. La chanteuse, qui a sorti il y a quelques semaines son roman Avis non autorisés, est revenue sur les nombreuses épreuves difficiles qu'elle a traversées.

Cela fait plus de dix ans que Françoise Hardy souffre de lourds problèmes de santé, dont notamment un lymphome, qu'elle avait déjà qualifié comme étant "son calvaire" dans son dernier ouvrage. Cette fois, c'est au micro de Marc-Olivier Fogiel qu'elle partage sa souffrance. Elle confie notamment l'impact que sa santé a eu sur son fils : "Quand je me suis réveillée de trois semaines d'inconscience avec huit jours de coma, je me suis dit que j'ai fait vivre des choses épouvantables à mon fils Thomas, parce que c'est lui qui était là. Il y a eu un moment où les médecins ont informé Thomas que c'était la fin et qu'il fallait qu'il prévienne tout de suite son père. Je me suis dit vraiment ça a dû être quelque chose pour lui".

Décrivant les conséquences de cette maladie, qui la ronge depuis tant d'années, Françoise Hardy avoue qu'elle était était même à deux doigts d'accepter la mort : "Mais petit à petit mon état général s'est dégradé. Et je priais en mon fort intérieur, si ma vie ça doit être ça désormais... Je ne sais pas à qui je m'adresse, pas à Dieu parce qu'il doit avoir d'autres soucis, mais à ces entités invisibles, qui peuvent nous aider, si nous nous adressons à elles. (...) Si ma vie, ça devait être ça désormais, faites en sorte que je meure dans mon sommeil".

Heureusement, elle sait qu'elle peut compter sur son fils, Thomas Dutronc, toujours présent pour lui changer les idées : "Je me sens vraiment vivante quand Thomas vient et que nous sortons dîner avec des amis", disait-elle dans Paris Match, il y a quelques semaines.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU