Funérailles de Johnny Hallyday : entre moments forts et polémiques

Funérailles de Johnny Hallyday : entre moments forts et polémiques

Johnny Hallyday lors des 31e Victoires de la Musique au Zénith de Paris, le 12 février 2016.

A lire aussi

Fabien Gallet

Samedi 9 décembre 2017, Johnny Hallyday a eu le droit à un immense hommage dans les rues de Paris et une cérémonie marquante organisée à la Madeleine. Retour sur cette journée d'adieu entre moments forts et polémiques.

Les fans au rendez-vous

Ils étaient entre 500 000 et 1 million, toutes générations confondues, massés entre l'avenue des Champs-Élysées et la place de la Madeleine à Paris, pour dire adieu à la star. Attendant le passage du cortège funéraire pour voir le cercueil blanc de l'artiste accompagné par plus de 600 bikers, les fans ont entonné les plus grands succès de Johnny Hallyday avec ses musiciens présents sur scène au pied de la Madeleine. Un moment de communion chargé d'émotion.

Un clan effondré mais soudé

L'émotion fut à son paroxysme lorsque le cercueil du Taulier est arrivé devant l'église parisienne. Tous très proches et dignes, Laeticia Hallyday, ses deux filles Jade et Joy, David Hallyday et Laura Smet, Sylvie Vartan et Nathalie Baye, se sont retrouvés sur les marches de la Madeleine pour écouter l'allocution très réussie et longuement applaudie du Président Emmanuel Macron.

Une cérémonie rock'n'roll

À l'heure de la cérémonie organisée entre les murs de la Madeleine tapissés de portraits du défunt chanteur, les proches (Patrick Bruel, Jean Reno, Line Renaud, Philippe Labro ou encore Carole Bouquet) ont prononcé des mots touchants face à un parterre de personnalités émues. Au gré des discours, les musiciens de Johnny ont joué plusieurs de ses tubes : Que je t'aime, Quelque chose de Tennessee ou encore Toute la musique que j'aime, titre sur lequel les invités se sont levés et ont applaudis.

Des grands absents et une polémique

Néanmoins, quelques ombres au tableau, notamment l'absence de l'ex-femme du rockeur Adeline Blondieau, de Jean-Jacques Goldman ou encore de Jacques Dutronc, son acolyte des Vieilles Canailles représenté toutefois par son fils Thomas. Enfin, la polémique de la journée aura été signée Claude Lelouch, le réalisateur ayant filmé avec son téléphone les invités en larmes face au cercueil de Johnny Hallyday devant la Madeleine. "J'avais décidé d'offrir un cadeau à Laeticia et aux enfants. J'étais à une place privilégiée et j'ai pu filmer les yeux, les gens qu'il aimait en très gros plan. C'était ma dernière déclaration d'amour à Johnny", s'est-il justifié au micro de BFMTV dimanche 10 décembre.

 
21 commentaires - Funérailles de Johnny Hallyday : entre moments forts et polémiques
  • avatar
    max53 -

    pauvres terriens!!!!!!

  • avatar
    tyentoraduboutdun -

    'est-ce que ça fait du bien de voir Paris sans sa racaille de banlieue ?

  • avatar
    Zyggy49 -

    Je n'étais pas un fan de JoJo, je n'ai jamais vu un de ses concerts mais j' aimais certaines de ses chansons. Les gens que je connais qui l'ont vu sur scène m'ont dit que c'était le patron !! Johnny qui part c'est aussi une époque qui disparaît celle des années d'après guerre, les années de jeunesse de mes parents (42 et 43). Alors adieu Johnny...

  • avatar
    Titine59 -

    Moi ce qui m'a marqué aux funerailles de johnny c'est cette foule soudée et là je vais peut-être me faire lincher mais il n'y avait personne cagoulé prête à detruire les magasins et il n'y avait pas beaucoup de mélange de couleur, on pensera ce qu'on veut mais c'était beaucoup mieux avant

  • avatar
    griselda -

    On ne peut pas dire que le couple macaron a fait dans la discretion' toujours en premier plan.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]