Geneviève de Fontenay appelle à "la lutte finale" avec... Florian Philippot

Geneviève de Fontenay appelle à "la lutte finale" avec... Florian Philippot
Geneviève de Fontenay à l'hôtel Plaza Athénée à Paris, le 24 septembre 2012.

Émilie Nougué

Cette alliance paraît improbable, et pourtant. L'ancienne présidente du comité Miss France et l'ex-numéro deux du Front National se sont bien unis pour "rassembler le peuple" contre Emmanuel Macron.

Ce 23 avril 2018, Geneviève de Fontenay et Florian Philippot ont donné une conférence de presse commune pour présenter leur initiative. Ils appellent les Français à manifester le 1er mai contre "la politique anti-sociale" du Président. "Les gens ont besoin de s'exprimer. La meilleure manière de le faire, c'est la manif, comme il y avait eu la Manif pour tous [...] pour faire réfléchir M. Macron", a estimé la dame au chapeau. "Parce que les grèves ne suffiront pas, parce que les débats parlementaires sont un jeu de dupe", a de son côté ajouté le chef de file des Patriotes.

Quand Geneviève de Fontenay chante L'Internationale

Pour appeler à la "lutte finale" contre la réduction des acquis sociaux, Geneviève de Fontenay a ensuite entonné l'hymne révolutionnaire L'Internationale, sous le regard quelque peu interloqué et amusé de Florian Philippot. Ce dernier a par ailleurs précisé : "Geneviève ne rejoint pas Les Patriotes. Elle a simplement, avec son coeur, avec ses tripes, avec sa sincérité de femme qui s'est toujours battue pour la justice sociale (...), lancé un appel pour que les Français se mobilisent et se fassent entendre."

Geneviève de Fontenay, qui avait soutenu Arlette Laguiller (Lutte ouvrière) en 2002 et les candidats socialistes en 2007 et 2012, avant de rejoindre la Manif pour tous en 2016, dit aujourd'hui n'être "ni à gauche ni à droite". "En révolte" face à ce qu'elle entend et ce qu'elle voit, elle a "voté Macron pour ne pas voter Le Pen".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU