Herbert Léonard se dit être "un miraculé"

Herbert Léonard se dit être "un miraculé"

Herbert Léonard à la générale de la comédie musicale "Notre-Dame de Paris" au Palais des Congrès à Paris, le 24 novembre 2016.

A lire aussi

Justine Fiordelli

Après deux mois d'hospitalisation et trente deux jours dans le coma causés par une brutale infection pulmonaire, Herbert Léonard va beaucoup mieux. Prêt à remonter sur scène dès février 2018 pour la tournée Âge tendre et tête de bois, il donne de ses nouvelles dans une interview accordée au Parisien.

S'il n'a pas encore retrouvé son poids initial - il racontait avoir "perdu 11 kilos" sur les ondes de RTL lundi 11 septembre 2017 -, l'interprète de Pour le plaisir est aujourd'hui sur la voie de la guérison, comme il le confie aux journalistes du Parisien qui se sont déplacés chez lui, à Barbizon, en Seine-et-Marne : "Je ne suis pas encore à 100%, mais les choses progressent. Ma voix est encore éraillée, mais elle revient petit à petit."

"Je suis passé tout près de la mort"

Expliquant fumer "jusqu'à deux paquets par jour depuis l'adolescence", le chanteur âgé de 72 ans dit avoir joué avec le feu. "On se dit que cela tombe toujours sur les autres. Et j'ai dépassé la limite...", confie-t-il, avant de préciser : "Non, je n'ai pas vu la lumière blanche au fond du tunnel, mais je suis passé tout près de la mort. Chaque jour, j'ai l'habitude de promener ma chienne pendant une heure dans les bois près d'ici. Si cela m'était arrivé en pleine forêt, je serais probablement mort. Heureusement, j'étais ici avec ma femme. Je suis un miraculé."

Si son hospitalisation n'est aujourd'hui plus qu'un mauvais souvenir, Herbert Léonard, qui a définitivement arrêté de fumer, dit penser "plus à la mort qu'avant" : "Parfois, en m'endormant, je me dis que je ne me réveillerai peut-être pas. J'ai enfin pris conscience que la vie tient à un fil."

 
6 commentaires - Herbert Léonard se dit être "un miraculé"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]