Ingrid Chauvin : elle raconte son expérience de mort imminente

Ingrid Chauvin : elle raconte son expérience de mort imminente
Ingrid Chauvin

Fabien Gallet

Invitée sur France Info il y a quelques jours, pour présenter Avanti !, une pièce de théâtre signée Samuel Taylor, dont elle partage l'affiche avec Francis Huster, Ingrid Chauvin est revenue sur le jour où elle a bien failli perdre la vie, dans un accident de la route. Un comble pour celle qui interprète, dans cette pièce jouée aux Bouffes Parisiens, une comédienne anglaise sur les traces de ses parents décédés dans un accident de voiture.

À seulement 42 ans, Ingrid Chauvin n'aura pas été épargnée par la vie. Alors qu'elle a perdu sa petite fille de 5 mois en mars 2014, l'actrice révélée par la série Femmes de loi sur TF1, s'est confiée sur l'accident de voiture dont elle a été victime il y a plusieurs années. Et pour cause, il ne s'agit pas d'un incident banal, puisqu'elle a vécu un phénomène rare : l'expérience de mort imminente (EMI) .

Les faits remontent à 2003, près de Nice. La belle est victime d'un grave accident. Elle raconte au micro de Philippe Vandel : "J'ai été sauvée ce jour-là par des pompiers qui terminaient leur journée et qui ont été témoins de l'accident. Ils sont intervenus rapidement", se souvient la comédienne avant d'expliquer qu'elle a vécu une EMI. "C'est vrai que c'est une expérience très particulière d'autant plus que je venais de perdre mon père un mois auparavant", confie-t-elle. "J'étais dans un état critique, avec une hémorragie interne, des commotions cérébrales ... J'ai été consciente puis plus - je n'étais pas dans le coma - J'étais dans un état plus que second et j'ai vécu cette chose extraordinaire de me voir au-dessus de mon corps, de parcourir un long tunnel avec une lumière blanche au bout, et de retrouver mon père qui était parti un mois avant", se remémore la comédienne. "Il me disait : 'Ma chérie, je t'aime. Tu dois y repartir, tu as des choses à faire'".

Un témoignage et des symptômes "troublants". "Je me souviens parfaitement du moment précis où je suis revenue dans mon corps parce que j'ai ressenti toutes les douleurs, chose que l'on ne sent plus au moment où on s'élève", finit par expliquer l'actrice.

Autant dire qu'Ingrid Chauvin est revenue de loin.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU