Ingrid Chauvin : "Jade est partie tout doucement"

Ingrid Chauvin : "Jade est partie tout doucement"
Ingrid Chauvin

Roxane Centola

Cela fait un peu plus d'un an que l'actrice Ingrid Chauvin a perdu son bébé, la petite Jade, des suites d'une malformation cardiaque détectée à la naissance. De retour au théâtre avec Francis Huster dans une comédie romantique, Avanti !, la star donne de ses nouvelles et revient sur ce drame qui a bouleversé sa vie dans les pages de Paris Match. Un témoignage émouvant, qui pourrait bien vous mettre la larme à l'oeil.

Plusieurs mois se sont passés depuis le drame et aujourd'hui, Ingrid Chauvin commence à se reconstruire : "Je me sens toujours reliée à ma fille et elle fera partie de ma vie jusqu'à mon dernier souffle. Nous parlons beaucoup d'elle avec Thierry, mon mari. Mais nous ne sommes pas en colère. Nous ne l'avons d'ailleurs jamais été. Nous avançons avec une phénoménale volonté de nous en sortir ensemble. Et nous y parvenons", explique-t-elle. Pourtant, chaque minute de ce moment est encore gravé dans sa mémoire, comme s'il était arrivé il y a quelques minutes seulement.

Avec courage et émotion, elle revient sur cet instant, qui a tout changé : "Je venais de la déposer dans son lit et j'étais dans la cuisine en train de préparer son biberon. Tout à coup, j'ai ressenti un sentiment étrange, comme si l'ambiance qui se dégageait de sa chambre était différente. Je suis aussitôt allée la voir ; elle semblait aller bien, émettant quelques gazouillis, comme à l'ordinaire. Je suis restée près d'elle et, petit à petit, j'ai senti son pouls devenir de plus en plus faible. J'assistais, impuissante, au départ de ma fille. Mon mari a appelé les pompiers. Ils ont lutté pendant une heure, mais j'ai senti que rien ne pourrait la ramener. Jade est partie tout doucement".

Sous le choc, Ingrid Chauvin a même pensé à mettre fin à ses jours, mais n'a pu se résoudre à laisser son époux, le producteur Thierry Peythieu : "J'ai eu l'impression que ma vie s'arrêtait à ce moment-là. Alors, instinctivement, je me suis approchée du balcon, je me suis agrippée à la rambarde et j'ai voulu la rejoindre, jusqu'à ce que je croise le regard de Thierry. À son expression, j'ai compris que je n'avais pas le droit de le plonger davantage dans l'horreur et je me suis laissée glisser au sol."

Pour tenir le coup, Ingrid Chauvin s'est concentrée sur le travail et avec le soutien et l'amour de son mari, elle commence à remonter la pente : "Ces quelques heures par jour où j'interprétais mon rôle m'ont permis de survivre, tout comme mon mari qui tournait dans la région et que je pouvais retrouver le soir. L'un sans l'autre, nous nous serions écroulés".

Aujourd'hui, Ingrid Chauvin espère avoir la chance d'adopter un nouveau bébé : "Nous avons entamé une procédure d'adoption (...) J'aimerai tellement que ce bébé soit là pour Noël". On croise les doigts pour elle.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU