Isabelle Adjani est "surprise" par le désir de célébrité de son fils

Chargement en cours
Isabelle Adjani lors de la 18e édition du festival de la fiction TV 2016 de La Rochelle, le 15 septembre 2016.
Isabelle Adjani lors de la 18e édition du festival de la fiction TV 2016 de La Rochelle, le 15 septembre 2016.
1/2
© BestImage, Patrick Bernard

Fabien Gallet

Alors qu'elle a tout fait pour élever son fils, Gabriel-Kane Day Lewis, à l'ombre de la célébrité, Isabelle Adjani ne sera finalement pas arrivée à ses fins. La preuve, le jeune homme de 21 ans compte bien se faire une place sous le feu des projecteurs.

Pour son fils, Gabriel-Kane Day Lewis, Isabelle Adjani ne rêvait pas en premier lieu d'une vie où la médiatisation serait omniprésente. Mais l'actrice, qui sera dès le 7 décembre prochain à l'affiche du film "Carole Matthieu", n'a eu d'autres choix que de respecter la volonté et les ambitions du jeune homme, né de sa relation avec Daniel Day-Lewis. Aujourd'hui, celui qui avait "l'impression de vivre dans l'ombre de (ses) parents", comme il expliquait à Paris Match en septembre dernier, se destine à une carrière d'artiste. Interrogée par le magazine Télé Star, en kiosque le 7 novembre 2016, Isabelle Adjani s'est confiée sur le rapport qu'entretient son garçon avec la célébrité.

"Quand un enfant a 18 ans, on n'a plus vraiment droit à la parole, vous savez !", lance la comédienne de 61 ans avant de préciser avoir été "très surprise par ce choix (de s'exposer publiquement, ndlr)". La raison est simple aux yeux de l'interprète de la reine Margot : "Je pensais l'en avoir éloigné." C'est ce confirmait le principal intéressé à Paris Match. "Je n'ai jamais été exposé à la célébrité dans mon enfance. Mes parents m'ont protégé. Ce n'est que maintenant que je découvre les spotlights", déclarait-il, laissant entendre au passage qu'une "amie de la famille était allée voir un chaman après (sa) naissance, il lui avait prédit (...) du succès."

Une maman convaincue de n'avoir "rien à redire"

Les choix professionnels de son fils, Isabelle Adjani ne s'y oppose pas. Si elle admet évidemment avoir été étonnée par la décision de celui qui est devenu l'égérie du parfum Black XS Los Angeles de Paco Rabanne, elle lui apporte aujourd'hui tout son soutien ! "J'ai vu la sincérité de son désir d'être dans la lumière, et à quel point la reconnaissance par l'exposition lui prodiguait du bien-être. Exactement le contraire de son père et de moi", précise l'actrice. "Puis, au lieu de le juger ou de l'empêcher, je me suis dit que, s'il y trouvait son compte, je n'avais rien à redire. Une manière aussi d'être en paix en tant que maman, en l'accompagnant dans son choix."

Pourtant, malgré tout ce qu'elle a pu faire pour son fils, Isabelle Adjani admet ne pas être totalement "satisfaite" par sa vie de maman. "Être une mère qui n'a pas besoin de s'excuser de certains manquements auprès de ses enfants, ça je ne le suis pas. J'aurais trouvé merveilleux de se dire : je suis vraiment la reine des mères !", conclut-elle avec sagesse.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU