Isabelle Adjani : victime de harcèlement, elle sort du silence

Isabelle Adjani : victime de harcèlement, elle sort du silence
Isabelle Adjani lors du 16e Festival International du Film de Marrakech, le 9 décembre 2016.

Marine de Guilhermier

Depuis que l'affaire Harvey Weinstein a éclaté début octobre 2017, de nombreuses femmes victimes d'harcèlement ose enfin s'exprimer sur leurs expériences douloureuses. La dernière en date : Isabelle Adjani.

Si ce n'est pas au fameux producteur qu'elle a eu affaire, l'actrice césarisée a tout de même été confrontée au harcèlement au cours de sa carrière, comme elle le confie dans le numéro de Madame Figaro du 3 novembre. Elle se souvient notamment d'une rencontre avec un réalisateur italien dont elle a effacé le nom de sa mémoire : "Là, on m'a apporté une nuisette transparente afin que je la passe pour un bout d'essai. J'étais mineure, je me sentais déshonorée." Ce traumatisme l'a éloignée du cinéma transalpin selon elle.

"Je n'ai développé aucun réflexe de défense face à un homme"

Isabelle Adjani évoque un autre homme dont elle a été la victime, un acteur de théâtre "avec une vraie violence physique". "Il a même cassé le bras d'une actrice plus tard et s'est fait traîner en justice par une autre encore. Lui échapper était devenu tellement obsédant pour moi que je suis tombée malade. J'ai dû arrêter la pièce. Tout le monde m'était tombé dessus comme si c'était ma faute. Ça marque...", assure-t-elle.

La comédienne explique ensuite pourquoi elle n'avait encore jamais parlé explicitement de ces incidents : "Parce que j'ai été élevée dans la honte avec un père qui m'exhortait à baisser les yeux si le regard d'un homme se posait sur moi. Je n'ai donc développé aucun réflexe de défense face à un homme, encore moins s'il avait entrepris de m'agresser."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU