Ivre, Laurent Ruquier a demandé la main d'Isabelle Mergault

Ivre, Laurent Ruquier a demandé la main d'Isabelle Mergault
Laurent Ruquier au photocall de l'enregistrement de l'émission "On n'est pas couché" lors du 70e Festival International du Film de Cannes, le 24 mai 2017.

Stéphane Villeneuve

Dans une interview accordée au magazine Nous Deux, Isabelle Mergault a raconté une anecdote croustillante à propos de l'animateur star de France 2.

À l'occasion de son retour sur scène dans "La raison d'Aymé" au côté de Gérard Jugnot, Isabelle Mergault est revenue sur sa vie sentimentale dans les colonnes du magazine Nous Deux. L'ancienne chroniqueuse du talk-show On a tout essayé en a profité pour dévoiler un petit secret sur Laurent Ruquier qui, d'après elle, lui aurait fait une demande en mariage en état d'ébriété.

"Nous avions trop bu"

C'est bien connu, Isabelle Mergault a toujours fait part de ses aventures amoureuses en précisant qu'aucune d'entre elles n'avait donné lieu à une relation stable. Aujourd'hui, la comédienne offre quelques exemples de ses demandes en mariage insolites, y compris celle de Laurent Ruquier, son partenaire de télévision et de radio. "Un jour, un maître verrier m'a demandée en mariage, j'ai dit oui, nous avions trop bu. Le lendemain, il avait tout oublié. Laurent Ruquier aussi m'a fait sa demande. J'ai accepté, mais on était bourrés ! Que voulez-vous ? Tous les hommes qui ont demandé ma main avaient bu...", confie Mergault.

Une histoire sentimentale compliquée pour l'artiste qui a depuis renoncé au mariage. "Quand j'avais 20 ans, rien qu'en rentrant dans un restaurant, je pouvais faire mon marché, choisir les hommes qui m'attiraient. Désormais, l'étal est nettement moins bien garni ! Et comme je préfère de loin un homme jeune à un mec marié de mon âge, j'ai fini par renoncer", déclare-t-elle.

En attendant, Isabelle Mergault ne se laisse pas abattre côté projets notamment avec sa nouvelle pièce "La Raison d'Aymé" qui se jouera du 18 janvier au 20 mai 2018 au théâtre des Nouveautés à Paris.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU