Jamel Debbouze : son témoignage émouvant sur son handicap

Jamel Debbouze : son témoignage émouvant sur son handicap
Jamel Debbouze lors du Festival de l'Alpe d'Huez, le 20 janvier 2017.

Marine de Guilhermier

Pour la promotion de son nouveau spectacle, "Maintenant ou Jamel", l'humoriste a accordé un entretien à Madame Figaro où il évoque son handicap.

Après six ans d'absence, Jamel Debbouze remonte sur les planches dans toute la France avec un nouveau one-man show où il parle de sujets d'actualité et de sa vie intime, depuis octobre 2017. À Madame Figaro, l'artiste de 42 ans confie d'ailleurs : "Dans mes spectacles, je fais ma propre psy, j'exorcise les choses, alors que dans la vie j'ai plus de réserves à parler profondément de moi."

"Il ne faut pas nier les choses"

Le mari de Mélissa Theuriau a aussi profité de l'interview pour se livrer sur son bras droit, dont il a perdu l'usage à la suite d'un terrible accident en 1990. "Dans la vie, on a tous vécu des choses plus ou moins dures : soit on les met dans sa poche, soit on les sort et on les affronte", commence-t-il. Avant de poursuivre : "Pendant des années, par exemple, je cachais mon bras pour ne gêner ni moi ni les autres. Et puis ma femme ou mes enfants prenaient ce bras et le sortaient." "Ils avaient raison : il ne faut pas nier les choses, il faut mettre des mots dessus. Qu'il s'agisse de handicap ou de racisme", conclut-il.

Celui qui se dit aujourd'hui "épanoui grâce au travail et au regard de (s)a femme, de (s)a famille, du public" joue actuellement "Maintenant ou Jamel" à La Cigale à Paris juqu'au 31 décembre prochain, puis reprendra sa tournée dans l'Hexagone en 2018.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU