Jean-Baptiste Maunier : "Je dois montrer que j'ai grandi"

Jean-Baptiste Maunier : "Je dois montrer que j'ai grandi"
Jean-Baptiste Maunier
A lire aussi

Fabien Gallet

Ce soir, mercredi 30 décembre 2015, France 2 propose aux téléspectateurs le second épisode de la série Mes chers disparus. Ils pourront retrouver à l'écran Jean-Baptiste Maunier qui a bien grandi. Dans une interview accordée à TV Magazine, le jeune homme de 25 ans, en a dit plus sur le personnage qu'il incarne dans la série mais aussi sur ses projets.

C'est un rôle bien différent de ceux auxquels il avait été habitué que s'offre Jean-Baptiste Maunier. Mais l'acteur incarne finalement à merveille son personnage. "Stéphane Kappes, le réalisateur, m'avait dirigé dans Merlin avec Gérard Jugnot. On s'était très bien entendus et il a tout de suite pensé à moi pour jouer ce soldat, mort pendant la guerre de 14-18, qui revient avec sa fille, qu'il n'a pas connue, et sa petite-fille rendre visite à leurs descendants...", raconte le comédien avant d'évoquer les raisons qui l'ont poussé à accepter de prendre part à cette aventure : "Il est mort depuis cent ans et il découvre soudain tout ce qui s'est passé depuis. La Deuxième Guerre mondiale et Internet... C'est intéressant aussi, sous couvert de comédie, de voir ce que les morts ont laissé aux vivants...".

Et pour entrer au mieux dans la peau de ce personnage, le jeune homme confie avoir "beaucoup travaillé sur le maquillage". "Ma mère a retrouvé une photo de mon arrière-grand-père... Avec la moustache, je lui ressemble beaucoup, c'était très émouvant".

Mais Jean-Baptiste Maunier n'en est pas à son premier grand rôle. Il a également brillé au théâtre dans la pièce La Chanson de l'éléphant qui lui a même valu une nomination aux Molières, en 2014. "C'était la première fois que je tenais un grand rôle sur scène. J'étais vraiment heureux ! Je l'avais travaillé avec acharnement... Ça m'a conforté dans ma décision de faire ce métier". Et pour cause, avant cela, il avoue avoir pensé "au journalisme ou au droit". "Après, tout a changé, explique le comédien révélé par Les Choristesen 2003. Mon bac en poche, j'ai suivi les cours du Lee Strasberg Institute à New York. Je dois tout à ce film. Mais, à présent, je dois montrer que j'ai grandi...".

Il pourra pour cela faire ses preuves en musique. "Je sors mon premier album pop début 2016. Marc Lavoine m'a même écrit une chanson", conclut-il.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU