Jean-Louis Trintignant, "en fin de vie", est atteint d'un cancer

Jean-Louis Trintignant, "en fin de vie", est atteint d'un cancer
Jean-Louis Trintignant au photocall du film "Happy End" lors du Festival de Cannes, le 22 mai 2017.

Hélène Demarly

L'acteur de 86 ans a révélé, lors d'une longue interview au magazine Première, être atteint d'un cancer.

"J'avais arrêté de fumer, puis un ami m'a dit : 'Oh à ton âge qu'est-ce que tu risques ?' Avant j'avais peur du cancer. Plus maintenant, j'en ai un !", avoue Jean-Louis Trintignant en début d'interview, tout en portant une cigarette à sa bouche. Le comédien aux 130 films raconte dans les colonnes de Première (édition septembre-octobre) : "Quand je signe des autographes - comme je ne vois plus grand-chose, c'est difficile mais bon - je signe 'Jean-Louis Trintignant' et je précise en dessous 'à la fin de sa vie'."

"Bardot et les drogues, ça m'a aidé"

Le père de Marie Trintignant explique qu'au début de sa carrière, "les drogues (lui) onf fait du bien pour surpasser (sa) timidité". Il confie : "Si je n'avais pas fumé des pétards, je serais toujours le type seul, au fond de la pièce." Les drogues douces lui ont permis de sortir de sa réserve, mais aussi la plus belle femme du monde de l'époque : Brigitte Bardot. Rencontrée sur le tournage de "Et dieu créa la femme", elle fut son amante pendant un temps, alors qu'elle était mariée à Roger Vadim.

"Je dois avouer que Bardot et les drogues, ça m'a aidé oui", affirme le mythique acteur. Une relation ultra-médiatisée à l'époque qui lui a aussi fait "du mal à cause du star-system, des paparazzi...".

Jean-Louis Trintignant sera bientôt à l'affiche de "Happy End" de Michael Haneke (sortie le 4 octobre 2017), cinq ans après "Amour", qui lui avait permis de remporter le César du meilleur acteur.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU