Jean-Luc Reichmann sur Christine Angot : "Elle est à côté de la plaque"

Jean-Luc Reichmann sur Christine Angot : "Elle est à côté de la plaque"
Jean-Luc Reichmann lors de la 95e édition du Prix d'Amérique Opodo à l'Hippodrome de Paris-Vincennes, le 31 janvier 2016.

Émilie Nougué

Invité dans Le Tube sur Canal+ le samedi 3 mars 2018, l'animateur des Douze coups de midi n'a pas ménagé Christine Angot, la chroniqueuse d'On n'est pas couché sur France 2.

Le 20 février dernier, Jean-Luc Reichmann était invité dans l'émission de Laurent Ruquier. Christine Angot l'avait alors critiqué pour... sa joie de vivre, l'accusant de trop en faire lorsque les candidats de son programme gagnaient de l'argent. "Il y a quelqu'un qui gagne 10 500 euros et vous tombez à la renverse et vous dites 'Quoi ? 10 500 euros ? Mais c'est extraordinaire !'", avait-elle déclaré ajoutant : "Je me dis '10 500 euros... pour vous... Vous gagnez tellement d'argent ! 10 500 euros, c'est quoi ? C'est rien, c'est deux petites émissions vite fait !'"

"On n'est pas sur les mêmes planètes"

Dans Le Tube, face à Isabelle Ithurburu, Jean-Luc Reichmann est revenu sur cet épisode. "Quand elle balance des chiffres sur mon salaire, on est à côté de la plaque. Si je fais de la télé, c'est pour faire de la création", a répliqué l'animateur, qui réinjecte une partie de son argent dans ses projets de fiction comme la série "Léo Matteï, Brigade des mineurs". "Je pense que cette dame n'est pas au courant de ce qui se fait dans l'audiovisuel. On n'est pas sur les mêmes planètes, tout simplement", a-t-il conclu.

Alors que Christine Angot lui reprochait de surjouer ses émotions et d'être "acteur avant tout", Jean-Luc Reichmann a aussi indiqué qu'il était sincère avec les candidats : "On ne peut pas tenir la distance si l'on surjoue. Au bout d'un moment, le téléspectateur voit si vous êtes faux. Si vous surjouez, vous vous faites descendre immédiatement."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU