Jean-Marie Bigard pousse un énorme coup de gueule contre le fisc

Jean-Marie Bigard pousse un énorme coup de gueule contre le fisc
Jean-Marie Bigard lors de la premiere de "Vive La crise" au cinéma Max Linder à Paris, le 2 mai 2017.

Clement Caillive

Le comédien est remonté contre le système d'imposition français, qu'il recadre avec l'humour qu'on lui connaît dans une vidéo postée sur Twitter.

Jean-Marie Bigard règle ses comptes avec le fisc. Dans une vidéo publiée sur son compte Twitter, qu'il demande à ses fans de partager en masse, il s'agace des contrôles fiscaux dont il est trop fréquemment victime à son goût. Et c'est avec le chic et le raffinement à la Bigard qu'il renomme l'administration : "Fédération Internationale de Sodomie Citoyenne." Son coup de gueule est clair, les contrôles, il n'en veut plus : "J'avais mal au cul, je savais pas pourquoi. Et maintenant je me dis : 'Ah oui d'accord, c'est bien organisé, c'est comme ça.'"

Cible favorite des autorités fiscales ?

Mais l'époux de Lola Marois veut rassurer les internautes sur la virulence de ses propos. "Alors là vous êtes en train de me dire 'Mais il est fou Jean-Marie, pourquoi il ferme pas sa gueule, il va encore avoir un contrôle fiscal !" balance-t-il sur le réseau social avant d'ajouter tout en finesse : "J'ai un contrôle fiscal depuis 30 ans ! Je suis fiscalement contrôlé depuis 30 ans, sans interruption. Ils habitent à la maison ! Donc je peux leur chier un peu dessus, ce sont des voisins."

Et avec humour, Jean-Marie Bigard annonce même un sketch consacré au système d'imposition français nommé "Fisc Fucking" ainsi qu'un prochain spectacle qui devrait s'appeler : "Du Big Bang à l'herpès génital". Il ne fait aucun doute que l'humoriste devrait dresser un beau portrait à ses contrôleurs fiscaux préférés.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU