Jean Reno revient sur la maladie "sournoise" qui le ronge

Jean Reno revient sur la maladie "sournoise" qui le ronge
Jean Reno lors du Salon International de la Haute Horlogerie à Genève, le 17 janvier 2017.

Justine Fiordelli

D'ordinaire discret quant à sa vie privée, Jean Reno s'est confié sans détour sur son quotidien de diabétique au cours d'une interview accordée au site de L'Express. Une maladie chronique qui le soumet à quelques contraintes.

Atteint de diabète de type 2 - comme son père et sa tante - qu'il qualifie de "maladie sournoise" auprès du magazine, c'est lors d'une visite médicale survenue avant le tournage de l'un de ses films que le comédien français âgé de 68 ans a appris être touché par ce mal. Le choc est rude et Jean Reno prend alors conscience que sa vie va changer. "Ce fut mon second divorce. Vous croyez vivre normalement, puis une nuit vous vous levez plusieurs fois pour aller uriner, vous avez tout le temps soif, vous ressentez une grosse fatigue, une éventuelle baisse de l'acuité visuelle", confie-t-il à L'Express. Si au départ, la prise de médicaments lui suffisait, il s'est rapidement mis à devoir se "faire des injections d'insuline pour réguler (s)a glycémie", à raison de "deux fois par jours", un an seulement après avoir été diagnostiqué.

"Depuis que je suis suivi, je n'ai pas connu de problème"

Prévenant, l'acteur de "Léon" consulte alors les plus grands spécialistes américains qui se chargent de lui donner quelques consignes à respecter côté alimentation. Désormais, plus question pour lui de se ruer sur les gâteaux !

Rassurant, il précise toutefois : "Depuis que je suis suivi, je n'ai pas connu de problème." Son conseil ? Se faire dépister au plus vite ! "Souvent, lorsque le diagnos­tic tombe, il est trop tard. Un seul mot d'ordre s'impose : faites-vous dépis­ter !", a-t-il conclu.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU