Jeanne Moreau est décédée à 89 ans : une vie de femme libre et engagée

Jeanne Moreau est décédée à 89 ans : une vie de femme libre et engagée
Jeanne Moreau au Festival de Cannes, le 17 mai 2008.

Hélène Demarly

L'immense actrice s'est éteinte à son domicile parisien lundi 31 juillet à l'âge de 89 ans. Comédienne à la renommée internationale, elle était aussi une artiste engagée et une femme libre.

Jeanne Moreau est décédée ce 31 juillet 2017, comme l'a annoncé son agent à l'AFP. Connue pour ses rôles inoubliables dans "Jules et Jim", "Les Amants" ou encore "La mariée était en noir", elle avait tourné avec les plus grands dont François Truffaut, Orson Welles et Michelangelo Antonioni.

Une femme indépendante

C'est à 19 ans, en 1951, que Jeanne Moreau se marie pour la première fois avec le réalisateur et comédien Jean-Louis Richard. Elle accouche le lendemain de son mariage et divorce seulement deux ans plus tard. Ce qui, pour l'époque, ne manque pas de faire scandale. Croqueuse d'hommes, elle collectionne les amants, comme elle le disait elle-même au Nouvel Obs en 2012 : "J'ai séduit beaucoup d'hommes. J'ai toujours été vers des hommes qui avaient du talent." Un an auparavant, toujours dans le magazine, elle expliquait : "Je mène ma vie en féministe, dans mes actions quotidiennes, même les plus infimes."

Une femme engagée

En 1971, elle signe le fameux "Manifeste des 343 salopes", ces femmes qui osent dire qu'elles ont avorté. En 2008, elle affiche son soutien aux sans-papiers en enregistrant deux lettres diffusées dans le monde entier. Durant l'année 2013, elle vole au secours des Pussy Riot, emprisonnées en Russie et décide de lire une lettre au micro de France Culture et de Mediapart pour "exprimer (sa) révolte".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
118 commentaires - Jeanne Moreau est décédée à 89 ans : une vie de femme libre et engagée
  • avatar
    LOUVIA -

    Je l'aimais beaucoup, à bientôt au paradis , merci Madame de tout ce que vous nous avez donné

  • avatar
    Guy93 -

    Comme je l’ai déjà dit, je m’incline devant la mémoire de cette grande actrice. Toutefois, quelque chose m’interpelle dans le titre ; on peut être à la fois « libre et engagée » ?

  • avatar
    bobdylan -

    ok c une grande dame qui s en est allé, moi mon frere est partie debut juillet........ orange en parle pas,,,,,,, vous feriez mieux de vous inqui9ttez du tarré qui dirige la corée du nord!!!!!

    avatar
    lasposata -

    et du taré qui dirige la France!

    avatar
    didiertcool -

    et du taré Lasposata

  • avatar
    CHEETAHLOVER -

    Je ne suis pas une "pro" ni une "anti" J.MOREAU, mais à lire tous ces commentaires, cela me soule! Ceux qui l'appréciaient, la regrettent, les autres critiquent et critiquent, ses films, sa vie, ses opinions politiques etc...Mais arrêtez de lire les articles sur les personnes ou les sujets que vous n'appréciez pas SVP, ça évitera d'user le clavier de votre ordi! Allez plutôt crier un bon coup à l'extérieur, cela vous fera du bien!

    avatar
    arnaudu85 -

    Stop au superlatif absolu qui fait d'un être humain normal qui a eu de la notoriété durant sa vie professionnelle de se retrouver après sa mort élevé au rang de gloire nationale ! Nous sommes comme au moyen âge à adorer Dieu et la sainte trinité ! Pourquoi donc ne pas la béatifier ou la transférer au Panthéon en tant que personnalité hors du commun qui mérite l'immortalité ?

  • avatar
    facetieux77 -

    C'était une artiste dans les 2 sens du terme à la fois élogieux pour son talent mais aussi péjoratif car elle n'a semble-t-il pas mener sa vie de façon tracée et a pris beaucoup de risques professionnels. Combien de ses films ont eu un succès ? Très peu.
    Ce qui me chagrine c'est cet encensement aujourd'hui plus lié à ses engagements politiques que par sa carrière. Si je compare avec une personne de sa génération morte récemment, Claude Rich, qui était un acteur et un comédien, les éloges n'ont pas été jusqu'à lui rendre un hommage sur les chaînes publiques alors que pour elle.... Il est vrai qu'elle a participé au comité de soutenu, entre autres, d'Hidalgo à la mairie de Paris ! Cela vaut bien des bons points !

    avatar
    evivbulgroz52 -

    Quel que soit l'encensement dont vous parlez, elle le mérite. En tant qu'artiste d'abord parce que les succès ne sont pas toujours populaires. En tant que femme ensuite, car comme Juliette Gréco par exemple elle n'a pas hésité à s'affirmer en tant qu'individu au mépris des préjugés machistes entre autres mais aussi féminins malheureusement.